Transport

3 roues, mais pas de permis ? Détendez-vous, c’est légal !

Paniquez-vous parce que vous conduisiez un scooter tricycle sans permis ? Soyez relax, car c’est bien légal de piloter un tel engin sans aucun permis de conduire. Toutefois, certains paramètres peuvent vous bloquer. Pour plus de détails, lisez !

C’est légal de conduire un scooter 3 roues sans permis

En temps normal, tout conducteur d’un véhicule doit avoir un permis de conduire. Cependant, la loi permet de conduire un scooter 3 roues sans permis. Ce décret est déjà en vigueur depuis plusieurs années.

A lire également : Où faire réparer votre trottinette électrique ?

Ainsi, vous ne devez point paniquer si vous désirez piloter un tel engin sans un permis de conduire. Personne ne vous arrêtera pour cette raison. Pour bien comprendre, retenez que certains véhicules sont catégorisés dans la famille des tricycles L5e.

Ces derniers peuvent donc être conduits sans un permis de conduire, car ils possèdent certaines caractéristiques. D’abord, leurs moteurs doivent être supérieurs à 50 cm3. Ensuite, leur masse ne dépassera pas 1000 kg. De plus, ils doivent avoir à l’avant deux roues. Enfin, ces engins embarqueront un dispositif de freinage qui peut être manié avec les pieds. Ce sont ces caractéristiques que possède le scooter 3 roues.

A voir aussi : GPS pour camping-car : 4 conseils pour faire le bon choix

N’y a-t-il pas de risques liés au fait de conduire un scooter 3 roues sans permis ?

Les dispositions juridiques permettent de conduire un scooter 3 roues sans permis. Cependant, certains risques sont enregistrés dans ce cas. Il s’agit premièrement des cas d’accidents.

Les statistiques ont montré que les motards qui font cette expérience de conduite sont responsables de plusieurs sinistres accidentels sur les routes. Cela est dû à un excès de vitesse. La maîtrise limitée des fonctionnalités de ces tricycles constitue un danger supplémentaire.

Un autre facteur de risque concerne l’âge. En ayant 21 ans, vous pouvez commencer à conduire un scooter tricycle. Ainsi, l’immaturité de la jeunesse occasionne des cas graves d’accidents de circulation. Des situations de vols peuvent se faire enregistrer puisque les forces de l’ordre ne vérifieront plus le permis de conduire.

Quels sont les permis recommandés pour conduire un scooter tricycle ?

3 roues sans permis

Même si vous avez la possibilité de conduire un scooter 3 roues sans permis, sachez que certains permis sont recommandés.

Le tout premier est celui de la catégorie B. Cette pièce est autorisée par les réformes mises en application entre 2010 et 2013. Les dispositions stipulent que les permis B reçus à la date du 1er mars 1980 sont éligibles pour conduire un scooter à 3 roues.

En plus, vous pouvez conduire ce type d’engin avec un permis A1. Ici, la puissance de la moto ne doit pas dépasser 15 KW. Avec un permis A2, vous piloterez un scooter ayant trois roues dont la force ne doit pas excéder 30 KW. Le dernier permis que les motards peuvent avoir avant de monter sur un scooter à 3 roues est celui de la catégorie A.

Qui peut conduire un scooter tricycle sans permis ?

Toute personne valide peut conduire un scooter 3 roues sans permis. Seulement, le critère d’âge est un élément capital à prendre en compte. Ce paramètre est en fonction du type de permis que vous avez.

Lorsqu’il s’agit d’une autorisation de conduire de type B, retenez que votre âge doit excéder 21 ans avant que vous ne conduisiez un tel engin. Dans le cas où vous détenez le permis A, vous pouvez vous mettre à conduire ladite moto à partir de 20 ans. Le permis A2 vous permet de piloter un tel véhicule à 18 ans.

Une personne très âgée ne peut pas conduire l’engin en question. Cette prescription n’émane pas d’aucune disposition juridique. Ce sont des raisons de santé et de mobilité qui sont à l’origine de cette prescription.

Article similaire