Assurance

Assurance voiture sans permis : tout pour bien choisir

L’utilisation d’une voiture sans permis de conduire est une option de plus en plus populaire chez les particuliers, soit par nécessité, soit par choix. Bien que certains se soient fait retirer leur permis de conduire de classe B, il est toujours essentiel de se rendre au travail et la voiture sans permis peut être une alternative intéressante. En ce qui concerne l’assurance automobile, les assureurs n’offrent pas de garanties spécifiques pour ce type de véhicule particulier, mais donnent accès à une couverture d’assurance efficace à un prix inférieur. Cette disposition permet de compenser un achat coûteux et de rouler selon le cadre juridique fixé.

L’assurance automobile est-elle obligatoire pour les véhicules non immatriculés ?

Il convient tout d’abord de définir les caractéristiques fondamentales du cadre juridique de l’assurance automobile pour les véhicules non immatriculés.

A voir aussi : Quelle est le prix moyen d'une assurance pour une moto 125 ?

En France, il est obligatoire de souscrire une assurance automobile pour tous les véhicules terrestres à moteur. Les voitures sans permis de conduire, parfois appelées familièrement ” voiturettes “, ne font pas exception à la règle. Tout conducteur de ce type de véhicule doit donc disposer d’un contrat approprié afin de conduire conformément à la loi.

Il s’avère que les voitures sans permis de conduire doivent être enregistrées, comme tous les véhicules qui circulent sur la voie publique. La loi exige la conclusion d’une garantie de responsabilité minimale légale par le biais d’une police d’assurance responsabilité civile, première étape de l’assurance automobile proposée par les compagnies d’assurance.

A découvrir également : Quelle est la meilleure assurance moto ?

La voiture sans permis, pour qui ?

La voiture sans permis de conduire, souvent appelée VSP, est un moyen de transport particulièrement populaire auprès de certaines catégories de conducteurs. L’utilisation de ce type de véhicule peut parfois être une nécessité, par exemple après le retrait d’un permis de conduire, ou une décision personnelle. Il est alors possible de mettre en évidence différents profils d’utilisateurs :

  • Les conducteurs dont le permis de conduire de catégorie B a été révoqué.
  • Les personnes qui n’ont pas passé leur permis de conduire ou qui ont échoué plusieurs fois à l’examen de conduite
  • Les personnes âgées pour lesquelles la vitesse n’est pas un critère de sélection important
  • Pour les conducteurs en conduite accompagnée ou surveillée (une variante de la première)
  • Très jeunes conducteurs, âgés de 14 ans et plus

Pour ces derniers, l’âge minimum légal pour conduire a été réduit à 14 ans (au lieu de 16 ans) depuis le 1er novembre 2014. Cependant, il est nécessaire d’avoir le code et la licence AM, qui remplace l’ancien BSR (Brevet de Sécurité Routière), avec une option pour un quadricycle léger. Cette disposition permet à certains jeunes de disposer d’une alternative au scooter de 50 cm3 ou à d’autres véhicules à deux roues, tout en bénéficiant d’une sécurité routière accrue.

En général, les personnes nées avant le 31 décembre 1987 n’ont pas besoin d’avoir un permis de conduire SSB ou AM pour conduire une voiture sans permis. Toutefois, ceux qui sont nés après cette date doivent être titulaires de la licence RSO ou de la nouvelle licence AM qui l’a remplacée le 18 janvier 2013.

Particularités de la voiture sans permis

Conduire une voiture sans permis de conduire vous dispense de présenter un permis de conduire classique, mais ne vous permet pas de déroger aux règles de sécurité routière. Les conducteurs concernés doivent donc respecter les règles de la circulation routière au même titre que les autres usagers de la route, notamment en ce qui concerne l’alcool ou les drogues au volant.

Les voitures sans permis de conduire, autrefois plus visibles à la campagne, sont maintenant populaires dans les zones urbaines, car leur maniabilité et leur petite taille sont des avantages indéniables pour le stationnement en ville. Cependant, le prix d’achat de ce type de véhicule reste particulièrement élevé par rapport à la vitesse de pointe et au confort de conduite général.

Certains véhicules sans permis de conduire, comme la Renault Twizy, sont divisés en plusieurs catégories, dont certaines ne nécessitent qu’un permis de conduire AM avec une limitation de vitesse de 45Km/heure. A l’inverse, il est possible de conduire la catégorie débridée, qui autorise jusqu’à 80Km/h mais nécessite un permis B.

En ce qui concerne les sanctions, en raison de l’absence d’un permis de conduire classique, il n’est pas possible de retirer des points en cas d’infraction. Toutefois, la police peut toujours imposer des amendes proportionnelles à l’infraction commise ou même immobiliser le véhicule si le conducteur est coupable d’une infraction plus grave.

Quelles sont les garanties pour l’assurance d’un véhicule sans immatriculation ?

Les assureurs n’offrent pas de garanties spécifiques pour la couverture d’une voiture sans permis, mais l’assurance auto correspondante peut être adaptée à des besoins légèrement différents.

Assurance de voiture classique pour une voiture sans permis

Comme expliqué ci-dessus, l’assurance automobile en France est une obligation légale en raison du niveau minimum d’assurance responsabilité civile et de sa garantie. Sont également concernées les voitures qui sont à l’arrêt et n’ont pas roulé depuis longtemps, ce qui peut entraîner des dommages dus à un mauvais stationnement, à un frein à main mal serré ou comme point de départ d’un incendie qui se propage.

La garantie responsabilité civile indemnise les tiers victimes d’un accident dont l’assuré est responsable pour les dommages corporels ou matériels causés. Toutefois, le conducteur lui-même et son propre véhicule ne peuvent pas être couverts par cette couverture minimale et doivent être couverts par des garanties supplémentaires.

Le tableau ci-dessous présente les trois niveaux d’assurance automobile qui sont généralement offerts par la plupart des compagnies d’assurance avec les garanties appropriées :

Type de garantie Explications
Assurance au tiers Elle représente le niveau minimum de protection légale, même pour un véhicule qui n’est plus utilisé, grâce à l’existence d’une assurance responsabilité civile, qui permet d’indemniser un tiers pour des dommages corporels ou matériels.
Assurance intermédiaire Cette couverture, également appelée assurance responsabilité civile +, prend en compte non seulement la couverture responsabilité civile mais aussi, selon le contrat, les garanties vol et incendie. Il est hautement personnalisable par l’ajout d’une couverture supplémentaire.
Assurance tous risques C’est l’assurance la plus complète, qui prend en compte la couverture responsabilité civile et souvent aussi la couverture contre le vol, le vandalisme et l’incendie, mais aussi la garantie personnelle du conducteur, qui permet à ce dernier d’être indemnisé, en plus des tiers, pour tout dommage dont il est responsable.
Garanties complémentaires Plusieurs couvertures supplémentaires sont disponibles pour ajuster le contrat dans la mesure du possible, car elles ne seraient pas disponibles aux stades antérieurs de l’assurance automobile. En particulier, il est possible de citer :

  • la garantie personnelle du conducteur
  • la garantie bris de glace
  • la garantie dépannage ou assistance 0 Km
  • la garantie protection juridique
  • la garantie contre les catastrophes naturelles
  • la garantie tierce collision
  • la garantie dommage tous accidents
  • la garantie intempéries

Assurance automobile pour une voiture sans permis

L’absence de couverture spécifique pour les voitures non immatriculées devrait encourager les assurés à considérer clairement les facteurs qui peuvent influencer leur choix d’assurance automobile. Comme aucun permis de conduire traditionnel n’est requis pour ce type de véhicule, les compagnies d’assurance n’exigent que la présentation du permis de conduire VSP (certificat d’immatriculation) pour accéder à l’assurance automobile.

En général, les conducteurs d’un véhicule sans permis de conduire doivent tenir compte des mêmes critères que ceux qui utilisent un véhicule plus conventionnel pour l’assurance automobile. Le profil de la personne assurée est alors un facteur décisif, car la survenance éventuelle de sinistres antérieurs détermine également le montant de la prime.

L’âge du véhicule sans permis de conduire (c’est-à-dire la date de la première utilisation), l’historique des entretiens effectués ou le kilométrage total sont également des facteurs importants qui déterminent la valeur du véhicule. Une voiture d’occasion sans permis n’aura évidemment pas la même valeur qu’une voiture neuve sans permis, qui est admissible à une assurance auto plus élevée.

Cependant, le coût d’achat d’une voiture sans permis est élevé, un prix qui est d’autant plus significatif en termes de confort de conduite et de vitesse de pointe. Selon les besoins du conducteur, il est alors conseillé de choisir une assurance tous risques ou intermédiaire pour tenir compte de la valeur du véhicule.

Combien coûte l’assurance d’une voiture sans permis de conduire ?

Le prix de l’assurance auto pour une voiture sans permis

Le coût de l’assurance automobile pour une voiture non immatriculée est relativement faible par rapport à un véhicule conventionnel. Il semble que les assureurs tiennent compte de la vitesse limitée de ce mode de transport, qui entraîne statistiquement une diminution des accidents et des dommages en général.

Il peut également être intéressant pour un conducteur qui s’est vu retirer son permis de conduire de souscrire une assurance automobile temporaire pour utiliser ce type de véhicule (par exemple, lors de la location d’une voiture sans permis de conduire) pendant la période de retrait. Cependant, cette solution, plus coûteuse toute l’année, ne permet d’économiser que quelques semaines de couverture.

Les compagnies d’assurance ajoutent aussi automatiquement un supplément à l’assurance pour jeunes conducteurs afin de compenser une certaine inexpérience au volant pour cette catégorie d’usagers. Enfin, les voitures non immatriculées sont très rarement la cible de vols, ce qui donne accès à des garanties appropriées à un prix attractif.

Comment pouvez-vous payer moins cher votre assurance auto pour une voiture sans permis de conduire ?

Le moyen le plus efficace de trouver la meilleure ou la moins chère des assurances auto est encore de comparer les offres disponibles sur le marché. Reinsurance me est un des courtiers d’assurance et vous offre son propre comparateur d’assurance auto, un outil simple, rapide et gratuit qui vous donne une idée précise des pratiques de tarification des différents assureurs. Vous pouvez alors très facilement définir un comparatif d’assurance automobile sans avoir à contacter personnellement de nombreuses compagnies d’assurance.

Il s’avère que votre recherche peut être longue et difficile, surtout lorsque vous demandez une soumission d’assurance auto pour une voiture sans permis, ce qui vous laisse seul avec votre choix. Les renseignements que vous obtiendrez en utilisant notre comparaison d’assurance automobile vous permettront de déterminer si votre protection actuelle ou future est suffisante, et éventuellement de l’annuler si elle ne l’est pas.

Pour l’assurance automobile d’un véhicule sans permis de conduire, vous pouvez utiliser les outils disponibles pour faire une comparaison directement en ligne afin d’obtenir des informations claires très rapidement. Les courtiers d’assurance peuvent également vous guider en vous conseillant sur vos besoins spécifiques dans ce domaine, surtout s’il est nécessaire de résilier l’assurance automobile précédente dans le délai imparti. Ainsi, vous pouvez souscrire une assurance auto bon marché pour les véhicules sans permis de conduire, une manière particulièrement utile de faire des économies bienvenues.

Les véhicules sans permis de conduire doivent donc être couverts par une police d’assurance automobile avec un minimum d’assurance responsabilité civile. Toutefois, le prix d’achat d’un tel véhicule étant élevé (et donc sa valeur), il peut être préférable d’opter pour une couverture plus efficace, par le biais d’un intermédiaire ou même d’une assurance tous risques. N’hésitez pas à contacter un courtier d’assurance auto, qui vous permettra éventuellement de souscrire une assurance auto en ligne et d’utiliser un comparateur pour connaître les meilleures offres disponibles sur le marché.

Pensez à l’assurance pour une voiture sans permis

Vous souhaitez vous déplacer avec cette petite berline qui ne nécessite pas un permis de conduire, mais avant d’envisager cela, il faut impérativement vous focaliser sur une assurance. Grâce à Internet, il est facile de trouver un prestataire qui pourra vous accompagner au cours de toutes les étapes et ce site répondra à votre besoin. Contrairement aux idées reçues, même si ce véhicule ne nécessite pas de permis, vous devez tout de même être assuré.

  • Cela permet d’être indemnisé lors d’un accident que ce soit pour les dommages matériels ou corporels.
  • Vous aurez trois paliers pour dénicher le meilleur contrat facturé dès 33 euros par mois et jusqu’à 44 euros par mois.
  • Vous avez même une offre intermédiaire avec les bris de glace, l’incendie et le vol pour moins de 40 euros par mois.
  • Grâce au Web, vous pouvez souscrire immédiatement afin de gagner du temps et vous pourrez ainsi prendre la route après la réception de la carte grise.

Prenez en compte vos besoins pour sélectionner l’assurance dédiée à une voiture sans permis et n’oubliez pas d’identifier votre fréquence d’utilisation. Parfois, une assurance au tiers est suffisante et elle vous permet de profiter pleinement de tous les avantages.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0