Voiture

Que faire de sa voiture après un accident ?

Un accident de voiture peut causer des dégâts aussi bien matériels qu’humains. Après un tel choc, la première des choses à faire est de vérifier s’il n’y a pas de personnes blessées. Ensuite, un officier de police fera un constat, donnant ainsi à chaque individu concerné par l’accident, la conduite à tenir. Après un accident de voiture ayant porté atteinte à l’intégrité du véhicule, différentes solutions vous sont offertes. Si votre véhicule est assuré, vous pouvez envisager des réparations. À défaut, il est possible de vendre votre voiture accidentée. Que faire de son véhicule après un accident ? Nous vous disons tout !

Céder sa voiture accidentée à une casse auto

La cession de sa voiture après un accident est l’une des possibilités qui vous sont offertes. Le rachat d’une voiture accidentée n’est envisageable que si le véhicule est déclaré techniquement impossible à réparer. De ce fait, il sera cédé à un recycleur automobile agrée, plus connue sous le nom de casse auto. Le recycleur procédera à l’extraction des pièces détachées destinées à la revente, avant de passer ce qu’il en restera au broyeur.

A lire également : Les choses à savoir avant d’investir dans une voiture électrique

Faire réparer son véhicule : la solution économique

Avant toute chose, vous devez savoir qu’il ne vous revient pas de juger de l’état d’un véhicule accidenté. C’est un expert qui devra effectuer ce travail, pour la sécurité de tous. L’apport de ce spécialiste précisera la notion de dangerosité et la possibilité, ou non, de faire réparer le véhicule. Il pourra aussi évaluer les dégâts et déterminer ce qu’une réparation coûterait.

Vous l’aurez compris, la solution la plus économique qui s’offre à vous est de faire réparer votre véhicule. Mais cela reste possible si et seulement si la voiture est jugée réparable par le professionnel. Une fois le montant des réparations estimé, deux alternatives vous sont alors proposées :

A lire en complément : Quel type de peinture adopter pour sa voiture de collection ?

  • Faire réparer votre véhicule si le montant de la réparation est inférieur à la valeur de remplacement.
  • Ou alors, le céder à son assureur dans le cas contraire.

Comme vous pouvez le constater, un véhicule accidenté est voué soit à la réparation, soit à la casse. Dans un cas comme dans l’autre, la décision incombe à un professionnel, qui évaluera l’état du véhicule avant de donner son verdict.

Dans le cas de la cession, les pièces détachées de la voiture sont généralement revendues. S’il y a possibilité de réparation, elle sera couverte par l’assureur conformément aux termes conclus dans le contrat d’assurance.

Article similaire