Voiture

Vendez votre voiture d’occasion : vos obligations

Vous envisagez de vous séparer de votre voiture actuelle pour réaliser un nouvel achat et trouver un véhicule plus adapté à vos besoins ? Il n’est pas très compliqué de vendre votre voiture d’occasion grâce aux différentes plateformes en ligne. Cependant, il est essentiel de faire les choses dans les règles. Il faut commencer par fixer le juste prix et séduire les acheteurs en publiant une annonce attrayante. Vous devez ensuite respecter vos obligations, en réunissant les documents à présenter à l’acquéreur. Nous vous invitons à découvrir les démarches à suivre pour mener à bien la vente de votre auto d’occasion !

Votre annonce doit correspondre à la réalité !

Pour trouver preneur de votre voiture d’occasion, vous devez commencer par rédiger et diffuser une annonce de vente. Comme on peut le lire en suivant ce lien, la préparation de votre auto pour la vente est une étape cruciale, étant donné que vous devez attacher de belles images à votre annonce. Pour ce faire, soignez sa présentation en la nettoyant avec soin et en y mettant de l’ordre. N’hésitez pas à prendre plusieurs angles de vues et choisissez le bon moment de la journée pour faire les photos. Même si le but des photos est d’attirer les acheteurs, vous ne devez pas les retoucher pour améliorer l’état de votre voiture. Les images doivent présenter votre auto telle qu’elle est dans son état actuel.

A découvrir également : Tunisie : Bientôt, plus aucune voiture à la circulation… Le village de Sidi Bou Saïd devient écologique !

Si les images sont importantes, elles ne suffisent pas pour vendre votre véhicule d’occasion. Vous devez les accompagner d’un descriptif détaillé. La transparence est de mise pour ne pas tromper les acheteurs. Pensez donc à rester fidèle à la réalité au moment de rédiger votre annonce. Enfin, sachez que le prix affiché sera déterminant pour vendre dans les meilleurs délais. Vous devez fixer le juste prix. Il sera déterminé selon le prix moyen pratiqué pour les voitures du même type, selon le kilométrage ainsi que les options et l’état.

Les documents à fournir à l’acheteur de votre voiture

Pour réaliser une vente de voiture d’occasion en toute légalité, vous devez réunir un certain nombre de documents.

Lire également : Comment trouver facilement un épaviste ?

Le certificat de non-gage

Le certificat de non-gage est incontournable dans le cadre d’une vente d’auto d’occasion. En effet, ce document permet de prouver que la voiture ne fait l’objet d’aucun gage. Il atteste également l’absence d’opposition au transfert du certificat d’immatriculation. Il doit être fourni à l’acheteur et ne doit pas dépasser les 15 jours pour être valable.

vente voiture d'occasion

Le certificat d’immatriculation du véhicule

Une fois la cession conclue, vous devez également donner le certificat d’immatriculation de la voiture à votre acheteur. Ce dernier doit être barré, et une mention « vendu le » suivie de la date complète, l’heure précise et votre signature doivent y être apposées. En cas de vente à l’étranger, ajoutez-y le terme « vente export ».

Les autres documents à présenter

Un exemplaire n° 2 du certificat de cession doit aussi être remis à votre acheteur, accompagné du code de cession donné sur internet au moment de la déclaration de cession sur le site de l’ANTS. Prévoyez également le procès-verbal de contrôle technique de moins de 6 mois. D’autres pièces facultatives, mais nécessaires, peuvent venir compléter cette liste. Vous pouvez remettre le carnet d’entretien ainsi que les factures des différentes réparations et maintenances à l’acheteur.

La garantie contre les vices cachés

Des défauts cachés à l’acheteur, mais découverts après la conclusion de la vente, peuvent se retourner contre vous, et engager votre responsabilité. En effet, les vices cachés peuvent vous contraindre à indemniser l’acheteur ou mener à l’annulation de la cession. Si l’acheteur parvient donc à prouver que le problème constaté est antérieur à l’achat de la voiture d’occasion, il peut facilement actionner la garantie contre les vices cachés. Pour le prouver, il peut faire examiner l’auto à un expert automobile à ses frais.

Pour éviter ce problème, il est donc capital de vous protéger avec le contrôle technique datant de moins de 3 mois au moment de la vente. Ce document fourni atteste le bon fonctionnement de la voiture. Vous l’aurez compris, la vente d’une voiture d’occasion doit respecter certaines règles. Pour trouver preneur rapidement, il vous faut une annonce de qualité, présentant votre auto sous son meilleur jour, mais restant fidèle à la réalité. La transparence sera votre meilleure alliée. Pensez également à réunir tous les documents nécessaires à présenter à votre acheteur. Ces pièces seront indispensables pour assurer la légalité de la cession. Enfin, pensez à la garantie contre les vices cachés, car des défauts dissimulés, mais découverts après la cession, engageront votre responsabilité.

Article similaire