Administratif

Achat d’un véhicule allemand : les papiers à fournir

Vous voulez acheter une voiture immatriculée en Allemagne et  vous ne savez pas quels sont les papiers indispensables pour que votre acquisition soit une réussite et pour être certain de ne pas vous faire arnaquer ? Dans cet article, vous trouverez toutes les précautions à prendre avant de finaliser votre achat.

Un contrat de vente de véhicule allemand en bonne et due forme

A lire en complément : Combien coûte votre carte grise ?

Pour obtenir l’autorisation d’importer la voiture que vous venez d’acheter en Allemagne, il vous faut prouver que vous en êtes vraiment l’acquéreur. Pour cela, assurez-vous d’avoir au moins un contrat de vente en votre nom. La dénomination sociale du concessionnaire ou vendeur doit apparaître clairement sur ce document. Si c’est un particulier, assurez-vous que la personne qui signe le contrat avec vous soit bien le titulaire de la carte grise allemande. N’oubliez pas de demander les documents d’identification certifiés du vendeur.

Pour faire simple, ce certificat de cession allemand devra avoir les éléments suivants pour être valable : le modèle, la marque, l’année de mise en circulation, le numéro d’immatriculation d’origine, le kilométrage certifié authentique par un professionnel, les identifiants du vendeur et de l’acheteur, la liste des défauts qui altèrent les performances du véhicule, le prix convenu, la date de transaction, la liste des équipements.

Lire également : Où placer la vignette Crit air ?

Vérifiez les informations de la carte grise du véhicule allemand

Le certificat d’immatriculation du véhicule allemand est légèrement différent de la carte grise française. Attention donc à ne pas vous tromper au moment de lire les informations. Sur une carte grise allemande, vous avez deux volets Teil I et II aussi appelé le  Fahrzeugschein » et le « Fahrzeugbrief ».

Prenez le temps de bien décoder chaque ligne ainsi que les brèves descriptions pour remplir votre certificat de cession ou pour réaliser la demande de certificat provisoire d’immatriculation ou CPI, une fois arrivée en France. La délivrance de la carte grise française une fois immatriculée en France dépendra essentiellement de l’authenticité de ce document d’origine.

Note : si vous devenez l’heureux propriétaire d’une allemande toute neuve sortie d’usine, votre concessionnaire ne vous remettra que le volet numéro 2.

Les autres papiers du véhicule allemand que vous devez posséder

Le certificat de conformité communautaire européen (COC) qui se commande uniquement en ligne est une attestation qui prouve que le véhicule acheté en Allemagne est bien conforme à toutes les normes et exigences européennes et qu’il est apte à rouler sur la voie publique. Sans ce document très important, votre voiture quelque soit sa marque ni son âge, ne pourra pas circuler librement dans toute l’Europe. Elle ne passera même pas la douane car le certificat est une question de sécurité routière.

Le carnet d’entretien du véhicule est une autre obligation légale qui regroupe toutes les révisions et les réparations effectuées sur votre véhicule pendant toute sa durée de vie. Si le carnet même en allemand n’est pas fourni par le vendeur alors prudence car en cas de pépin, ce document est indispensable pour pouvoir disposer de la garantie constructeur. Carnet d’entretien classique ou carnet d’entretien numérique, il peut être parfaitement traduit en français sans souci.

Article similaire