Transport

Quels sont les types de données collectées par un chronotachygraphe en France

Il existe dans certains pays comme la France une loi qui oblige la présence d’un chronotachygraphe dans les véhicules de transport. Elle pousse les Français qui disposent des véhicules de plus 3,5 tonnes de masse à s’équiper de ce puissant appareil. C’est l’un des moyens les plus efficaces pour assurer un meilleur contrôle et suivi des véhicules ainsi que du conducteur. Doté d’une technologie de pointe, le chronotachygraphe enregistre plusieurs types de données de façon numérique. Nous vous invitons à découvrir dans cet article, le fonctionnement de cet appareil ainsi que les différentes voies de collectes des données.

Les données enregistrées par le chronotachygraphe 

Le chronotachygraphe est un appareil électronique doté d’un boîtier qui a la taille d’un autoradio, d’un écran d’affichage, d’un sélectionneur d’entrées manuelles, de deux lecteurs de cartes et d’une imprimante. Il est destiné à enregistrer différentes informations relatives au véhicule dans sa mémoire de façon numérique sur une période d’un an. Il s’agit notamment des informations liées à l’identification du véhicule, les temps de conduite et de repos du conducteur, la vitesse instantanée par seconde sur chaque 24 heures.

A lire aussi : La différence entre un taxi VSL et un Taxi conventionné

Cet appareil enregistre également les interventions techniques ainsi que les inspections périodiques des véhicules. Il recueille la date, l’heure et la distance parcourue lors de l’insertion et du retrait de la carte avec le nom du conducteur. De même, l’appareil fournit des informations liées aux évènements et anomalies concernant le conducteur et le véhicule.

Les moyens de récupération des données collectées

La récupération des données collectées s’effectue sous deux formes. Il s’agit du format numérique et du format papier. L’enregistrement au format numérique peut se faire soit sous  un fichier d’extension V1B, d’un fichier DDD pour les informations liées au véhicule ou encore d’un fichier C1B pour les informations liées au conducteur. Ces données sont protégées par une signature afin d’éviter les risques de falsification. Ainsi, elles sont importées dans un logiciel de tachygraphe permettant d’analyser les différentes activités. Quant au format papier, il permet d’imprimer les données à distance comme sur l’interface du chronotachygraphe.

A lire également : Location de voiture à l'étranger : 3 informations utiles

Il faut préciser qu’il existe quatre cartes qui servent à relever les données enregistrées. Il s’agit de la carte de conducteur, la carte entreprise, la carte atelier et la carte contrôleur. Généralement, ces cartes permettent d’assurer une bonne gestion des collaborateurs sur le terrain ainsi que la sécurité routière. Elles favorisent aussi une meilleure condition de travail pour les conducteurs.

Comment collecter les données du chronotachygraphe ?

Pour collecter efficacement les données du chronotachygraphe, vous devez vous doter des outils adéquats pour y arriver. NOMATTITUDE dispose de tous les outils innovants de collecte des données de chronotachygraphe. Elle met à votre disposition la solution HERMES Fleet Truck. C’est une excellente solution qui regroupe la géolocalisation GPS et l’exploitation des données sociales des tachygraphes numériques. Elle vous permet d’analyser les trajets et activités effectués par le conducteur. Aussi, elle simplifie l’application des règles relatives aux durées de conduite de votre conducteur.  C’est la solution idéale pour régulariser le secteur du transport en France.   

Article similaire