Actualité

Agences de location et nouveaux moyens de transport : les alternatives à la grève SNCF

Avec la grève des cheminots, les usagers habituels doivent trouver des alternatives pour pouvoir se déplacer et se rendre au travail. Les agences de location de voitures font alors le plein et se réjouissent de cette grève des transports.

Les agences de location assises en première classe

En ces périodes de grève à la SNCF, tous les modes alternatifs de transport sont pris d’assaut. A savoir que seulement un TGV sur trois et deux TER sur cinq prennent le départ chaque matin. Les habitués des rails doivent alors trouver des solutions pour pouvoir se déplacer. C’est ici qu’entre en jeu les agences de location.

Depuis le début de la grève, des centaines de personnes se rendent dans ces agences afin de trouver un compromis à ce problème récurent. Dans certaines villes, il y a une rupture de stock et on affiche «aucune voiture disponible» jusqu’à la semaine prochaine. C’est le cas de certaines agences de location de voiture à Toulouse qui, par leurs prix attractifs et la qualité de leurs prestations, créent un engouement important dans la ville. Ce phénomène concerne particulièrement les agences situées en bord de gare mais d’autres excentrées connaissent également un pic de croissance.

D’autres alternatives

Après la location de voitures, d’autres alternatives sont mises en place afin de permettre aux habitants des villes les plus touchées de pouvoir continuer à se rendre sur leur lieu de travail.

Le covoiturage semble être une solution appréciée par les Français puisque les plates-formes reçoivent de plus en plus d’usagers. Les réservations doublent depuis le début de la grève.

L’auto stop citoyen connaît également une croissance considérable. En effet, cette démarche d’entraide propose aux personnes intéressées de partager leurs trajets sur les réseaux sociaux, sans intermédiaire et sans formalités. Une alternative intéressante qui permet d’économiser de l’argent et qui met en avant le soutien et le partage des citoyens.

Dans les villes, et avec la venue des beaux jours, les habitants tendent à ressorti leurs vélos, leurs rollers et skateboards. Les nouveaux moyens de transport comme le gyropode ou encore le monocycle sont également en plein essor.

Enfin, la location de voitures entre particuliers se développe, instaurant petit à petit une confiance entre les propriétaires et les locataires.

On vient alors à se questionner sur l’avenir de la SNCF qui ne cesse de décevoir ses clients et qui propose des prix plus onéreux que les nouveaux moyens de transport et les agences de location de voitures.