Assurance

Assurance jeune conducteur : comment bénéficier de primes réduites ?

En matière d’assurance automobile, compte tenu de leur âge et de leur manque d’expérience, les jeunes conducteurs se retrouvent généralement avec de grosses primes à supporter. Pourquoi en est-il ainsi ? De quelles solutions disposez-vous pour faire baisser les primes d’assurance auto si vous êtes un jeune conducteur ? Le messager du monde de l’automobile vous révèle tout.

Prime d’assurance pour jeune conducteur, des montants en mode turbo

En tant que jeune conducteur, si vous envisagez de prendre une assurance auto, vous vous rapprocherez des plateformes de comparaison pour effectuer une simulation assurance voiture, ou vous vous tournerez vers des sociétés d’assurance pour demander des devis. Dans un cas comme dans l’autre, vous remarquerez que de nombreux détails vous seront demandés, tels que l’âge et la date d’obtention du permis. L’objectif ? Déterminer votre profil afin d’estimer le niveau de risque que vous présentez. Ici, il convient justement de préciser que plus de 20% des accidents fatals en circulation impliquent de jeunes conducteurs, ce qui fait de cette catégorie une catégorie particulièrement risquée à assurer. Parce qu’est forte la probabilité de dépenser d’importantes sommes pour couvrir vos dépenses quand surviendra le risque, l’assureur prend ses précautions en vous faisant verser des primes élevées.

A lire aussi : Résiliation d'assurance auto : comment faire ?

En Belgique, alors que les primes d’assurance auto tournent en moyenne autour de 342 euros/an, elles oscillent plutôt aux environs des 954 euros quand on réduit les calculs aux jeunes conducteurs. En France, la prime versée par un jeune conducteur par an varie entre 1 200 et 1 500 euros, pendant que la moyenne toutes catégories confondues se situe à 446 euros pour l’assurance au tiers et à 851 euros pour l’assurance tous risques. En clair, pour une même assurance, un jeune conducteur pourra payer 2 à 3 fois plus qu’un adulte. Il faut donc bien s’adapter et trouver le moyen de faire baisser les enchères.

Astuces pour réduire les coûts liés à l’assurance auto d’un jeune conducteur

Vous êtes un jeune conducteur ? Vous en êtes probablement à votre première voiture. Par conséquent, il est inutile de vous lancer dans l’acquisition d’un bolide tout neuf et rutilant. Priorisez une voiture d’occasion, qui court peu de risques et pour laquelle les réparations ne coûtent pas cher. Il faut savoir que la nature de votre véhicule impacte aussi le montant de vos primes d’assurance auto.

A lire en complément : Les conducteurs sont de plus en plus attirés par les assurances auto en ligne

Dans la mesure du possible, ne déclarez pas les sinistres que vous pouvez prendre en charge vous-même. Pour tout sinistre dans lequel vous êtes impliqué, un malus est déclenché, entraînant une hausse de votre prime pour l’année suivante. Ce surcoût peut s’avérer bien plus élevé que ce que vous auriez dépensé en réglant vous-même le sinistre.

Si vous avez eu recours à la conduite accompagnée, n’hésitez pas à en parler à votre assureur. Avec ce facteur, votre profil est moins risqué ; les primes d’assurance auto à verser seront alors moins élevées. Par ailleurs, jetez un coup d’œil aux contrats d’assurance de vos parents ; il se pourrait que leur assureur ait prévu une réduction de tarif pour la signature de contrats supplémentaires dans la famille.

Maintenant vous savez tout. Soyez donc malin !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0