Administratif

Comment importer une voiture d’Allemagne en France ?

Faire l’acquisition d’une voiture d’occasion en Allemagne peut s’avérer très intéressant en termes de coût. Il est tout à fait possible d’y acheter un véhicule bien équipé à un prix bien plus bas qu’en France. Toutefois, avant de vous lancer, vous devez bien connaître les démarches pour éviter des complications administratives. On vous en dit plus dans cet article.

Comment ramener sa voiture d’Allemagne ?

Grâce à l’Union européenne, importer une voiture d’un pays membre à un autre est devenu relativement aisé. Toutefois, il y a des démarches administratives à suivre. En effet, sachez qu’une fois l’acte de vente signé, la voiture n’est plus officiellement immatriculée. Donc, vous ne pouvez pas renter en France au volant de celle-ci. Afin de rapatrier le véhicule légalement dans l’hexagone, trois alternatives s’offrent à vous :

A lire en complément : Où placer la vignette Crit air ?

  • la faire transporter par une remorque attelée à une voiture française,
  • utiliser une plaque de transit vous permettant de traverser la frontière,
  • passer par un mandataire qui vous livrera le véhicule à votre domicile.

Immatriculation d’une voiture allemande en France : les démarches

Une fois le véhicule rapatrié en France, vous devez l’immatriculer d’une façon définitive dans un délai de 1 mois. Vous voulez découvrir comment immatriculer une voiture allemande en France de façon simple ? Voici les démarches à suivre.

Désormais, la demande d’immatriculation des voitures s’effectue directement en ligne sur le site immatriculation.ants.gouv.fr et non plus à la préfecture. Cette demande doit être accompagnée des pièces justificatives suivantes :

A voir aussi : Combien coûte votre carte grise ?

  • la carte grise allemande du véhicule,
  • une preuve de la vente du véhicule : Cerfa 13754 ou une facture de vente,
  • un justificatif de domicile de moins de 6 mois,
  • un justificatif d’identité : optez pour un permis de conduire puisque de toute façon, vous devez le présenter,
  • le formulaire de demande d’immatriculation Cerfa 13750,
  • une preuve de contrôle technique datant de moins de 6 mois,
  • un quitus fiscal.
  • un certificat de conformité européen si les champs D et K de la carte grise du véhicule ne sont pas remplis.

immatriculation carte grise véhicule

Importation d’un véhicule : quelles précautions ?

Comme précisé au début de l’article, l’intérêt d’un achat de véhicule en Allemagne est principalement financier. Cependant, il existe quelques pièges à éviter si vous souhaitez tirer pleinement profit de cet achat.

La qualité du véhicule

Afin d’éviter d’être déçu, une fois la voiture rapatriée en France, assurez-vous que l’état du véhicule correspond bien à ce que vous recherchez. La plupart des acheteurs n’ont pas le temps de se rendre en Allemagne pour effectuer la transaction. Du coup, ils passent par un mandataire. Or, il existe des mandataires peu scrupuleux qui profitent de la situation en vous livrant un véhicule en mauvais état. Donc, la prudence est de rigueur. Le meilleur moyen d’éviter ce genre d’arnaque, c’est de vous déplacer sur place pour constater vous-même l’état du véhicule.

Les documents du véhicule

Lors de la transaction, assurez-vous que le vendeur vous fournit tous les documents indispensables pour l’importation du véhicule et son immatriculation, une fois arrivé en France. L’absence de l’un des papiers compliquera les démarches.

Article similaire