Voiture

Le contrôle technique d’une voiture : obligations et règlementations

Les véhicules en circulation sont soumis à certaines règlementations sur la loi en France, afin de préserver la sécurité des usagers de la route et des piétons. Pour cela, chaque voiture doit passer obligatoirement par un contrôle technique. Voici quelques points à retenir sur les obligations.

En quoi consiste un contrôle technique ?

Le contrôle technique consiste à identifier les défaillances d’une voiture qui pourrait mettre en danger l’environnement et les usagers de la route. Un véhicule doit toujours être opérationnel avant de circuler sur une route publique. Le prix de la visite technique varie d’un professionnel à un autre.

A lire également : Faire sa carte grise en ligne : quels sont les avantages ?

Quand faut-il faire un contrôle technique ?

Le contrôle technique relatif à la vérification de l’état général du bien doit se faire dans un délai de 6 mois après la date du 4ème anniversaire de la mise en circulation du véhicule essence ou diesel, dans le cas d’un achat neuf. Pour une voiture d’occasion ou de collection, https://www.le-controle-technique.fr/ indique que la visite doit se faire au cours des 6 prochains mois après sa vente, que ce soit par le vendeur ou par l’acheteur selon le contrat prévu. Après cela, il faut effectuer une visite technique de défaillance tous les deux ans pour la continuité de la validité.Il est à noter qu’il n’y a pas de message ou de notification concernant ce contrôle. C’est donc une responsabilité du conducteur de veiller à sa conformité.

Où effectuer le contrôle technique ?

Il y a plusieurs centres en France qui permettent de faire une visite technique selon les normes de la loi. Le contrôleur procède à une vérification de l’état de l’automobile : moteur, frein, direction, etc. Il y a plus de 6 000 centres répartis en France pour les contrôles. Vous pouvez vous renseigner sur la toile pour connaitre le centre de visite le plus proche de chez vous.

Lire également : Quelle différence entre Primacy 3 et 4 ?

Un procès-verbal est remis au détenteur du véhicule à roues une fois la visite validée. Il fait l’objet d’une identification les points défavorables et à revoir au niveau du système de fonctionnement de la voiture.

Quels sont les véhicules concernés ?

Les véhicules concernés sont ceux qui ont déjà circulé pendant 4 ans, et qui ont un poids inférieur à 3,5 tonnes. Cela inclut donc les voitures particulières, les voitures utilitaires et les camping-cars. Ils seront justifiés par un certificat d’immatriculation (carte grise) avec la mention adéquate. Les voitures utilitaires sont soumises à un contrôle anti-pollution.

Il y a aussi d’autres types de véhicules qui doivent procéder à ce contrôle sous une règlementation spécifique. À titre d’exemple, on peut compter les véhicules de transport sanitaire et les véhicules de transport en commun.

Quelles sont les sanctions au non-respect du contrôle technique ?

En cas de non-respect du contrôle technique périodique lors d’une vérification par une autorité compétente, l’absence d’un papier de justification entraine une amende de 135 euros selon le Code de la route. Cette dernière peut être minorée à 90 euros, et peut également atteindre 750 euros, en cas de retard de paiement.

Article similaire