Voiture

Leasing de voiture électrique : les précautions à prendre !

Le prix constitue l’un des principaux freins à l’achat d’une voiture électrique. Mais grâce au leasing, il est possible d’accéder à ce moyen de locomotion écologique et technologique sans engager un investissement initial exorbitant. Mais avant de signer un contrat de leasing de voiture électrique, il convient de prendre quelques précautions pour éviter les écueils et maximiser les avantages.

Bien choisir le modèle de voiture électrique

Commencez par choisir un concessionnaire réputé du secteur pour découvrir les voitures électriques qu’il propose en leasing, que ce soit en LOA (location avec option d’achat) ou en LLD (location longue durée). L’objectif est de trouver un véhicule électrique parfaitement adapté à votre mode de vie et à votre budget leasing. Pour ce faire, il faut tenir compte du loyer mensuel, mais aussi du segment de la voiture et de l’autonomie de sa batterie, surtout si vous prévoyez de faire de longs trajets réguliers. Bien évidemment, il faut aussi examiner les fonctionnalités de confort, de sécurité et de connectivité pour vous assurer que l’automobile répond à vos attentes. Parmi les voitures électriques à privilégier pour le leasing, nous suggérons entre autres la Peugeot 208, la Hyundai Kona, la Fiat 500, la Citroën C4 et la Dacia Spring.

A lire aussi : Les avantages d'opter pour une voiture familiale spacieuse

Bien évaluer son kilométrage annuel

Il est essentiel de bien estimer votre kilométrage annuel avant de contracter un leasing de voiture électrique. Pour cause, chaque contrat établit une limite de kilométrage, et si vous la dépassez, vous devrez payer des frais supplémentaires pouvant être élevés. Pour vous tenir à l’abri des mauvaises surprises au moment de restituer la voiture ou au moment de l’acheter définitivement, prenez le temps d’évaluer attentivement vos habitudes de conduite, vos trajets habituels et vos voyages sur route occasionnels pour prévoir un kilométrage réaliste. Il vaut mieux prendre une certaine marge pour les déplacements imprévus pour éviter tout risque de dépassement.

Bien lire le contrat de leasing auto

Avant de déposer votre signature sur le contrat de leasing, lisez bien le document et assurez-vous de comprendre tous ses termes et conditions. Vérifiez soigneusement les frais mensuels, la durée du leasing, les clauses de résiliation anticipée et les frais en cas de dommages ou de kilométrage excédentaire. Accordez également une attention particulière aux exigences d’entretien et d’assurance. Certains contrats exigent notamment que vous souscriviez une assurance auto particulière ou que vous effectuiez l’entretien dans des centres de service agréés. N’hésitez pas à demander des éclaircissements à votre fournisseur de leasing si quelque chose vous semble ambigu ou confus.

Lire également : Comment louer une voiture pour le week-end ?

Entretenir la voiture électrique durant le leasing

Ce n’est pas parce que vous envisagez de restituer la voiture électrique à la fin du contrat de leasing que vous pouvez vous permettre de négliger son entretien. Suivez les recommandations du fabricant, notamment en ce qui concerne la maintenance de la batterie, les inspections régulières et les remplacements de pièces si nécessaire. Beaucoup de contrats incluent l’entretien et les réparations en cas de panne, mais même si ce n’est pas le cas du vôtre, prenez toujours soin du véhicule pour éviter de payer le prix fort lorsque la période de leasing prendra fin.

Article similaire