Voiture

Décatalyser son échappement : Ce qu’il faut savoir !

De plus en plus d’adeptes de la transformation automobile décident de supprimer le catalyseur ou le pot catalytique de leur voiture, le filtre en forme de nid d’abeille placé dans la ligne d’échappement. Il s’avère que cette opération permet au moteur de mieux respirer et de gagner en puissance. Mais est-ce réellement une bonne idée ? Voici les informations à retenir avant de décatalyser votre échappement.

Quel décata d’échappement choisir ?

Nous vous conseillons d’opter pour un décata d’échappement en inox adapté à la marque et au modèle de votre voiture. Il est important de choisir une boutique de pièces auto fiable pour vous assurer d’acheter un décatalyseur de qualité. La suppression du pot catalytique étant une opération délicate pouvant atteindre les performances du véhicule, le choix du décata reste crucial. N’hésitez pas à vous faire accompagner par votre mécanicien afin de faire le meilleur choix pour votre décatalyseur d’échappement en inox.

A lire également : Comment ouvrir le coffre d'une AutoLib ?

Le rôle et les avantages d’un décata d’échappement

Comme nous l’avons indiqué auparavant, le fait de décatalyser l’échappement de votre automobile aide le moteur à respirer davantage et à développer une meilleure puissance. En effet, le catalyseur force l’air et le gaz émis par le moteur à aller dans de petits conduits. Un décata d’échappement, autrement appelé tube Afrique, améliore aussi la sonorité et réduit la consommation de carburant. Les experts parlent même d’une économie de 10%, voire plus, en fonction du modèle de voiture.

C’est pourquoi plusieurs automobilistes, surtout les amateurs de sportivité, ôtent le catalyseur de leur véhicule et le remplacent par un tube Afrique adéquat. Mais la raison principale qui pousse les propriétaires de voitures à sauter le pas est le prix. Alors qu’un catalyseur dispose d’une durée de vie de 120 000 à 200 000 km selon le modèle et les habitudes de conduite, un décata de qualité coûte jusqu’à 4 fois moins cher. De plus, le remplacement d’un catalyseur dans un garage est encore plus onéreux.

A découvrir également : Comment choisir son agence de location de voiture 

Au vu de tous ces avantages, il est tout à fait compréhensible que de nombreux automobilistes choisissent de décatalyser leur échappement. Il faut juste noter que seules les voitures ayant été mises en circulation au plus tard le 1er janvier 1994 peuvent subir cette opération. Autrement, c’est illégal et interdit par le Code de la route ! Mais si vous avez la certitude que la suppression du catalyseur n’affecte pas les performances mécaniques de votre automobile, pourquoi vous en priver ?

Les risques de décatalyser l’échappement d’une voiture

Vous vous doutez sûrement qu’une telle intervention ne présente pas que des bénéfices. Quelques inconvénients sont à prévoir. Tandis que la plupart des voitures diesel supportent bien la suppression de leur catalyseur, les modèles à essence réagissent souvent moins bien à l’opération. Ils ont tendance à émettre plus de CO2 une fois en mode décatalysée.

Dans ce cas, il s’agit d’enlever un dispositif de maîtrise de la pollution, un acte illégal sanctionné par une amende pouvant s’élever jusqu’à 7 500 €. Une voiture décatalysée peut parfois dégager une fumée noire qui déplaît aux autres usagers de la route. Alors, même si c’est une solution avantageuse à bien des égards, il vaut mieux peser le pour et le contre avant de vous décider.

Article similaire