Actualités

Les points importants du code de la route Belge

Que ce soit pour un court séjour ou bien si vous envisagez d’emménager en Belgique, vous serez sûrement amené à conduire une voiture. En plus de faciliter vos déplacements, cela vous permettra de vous familiariser avec la région.

Mais bien sûr pour que tout cela soit réalisable, il vous est conseillé de prendre connaissance des réglementations du pays en question par rapport à la conduite. Pour cela, c’est le code de la route Belge que vous devez maîtriser. Afin de vous faciliter la tâche, voici quelques points qui vous permettront de conduire efficacement.

A lire aussi : Alliance VF, le pneu qui garde la ligne

Les réglementations sur les feux

Parmi les lois qui prévalent si vous voulez conduire en Belgique, il ne faut pas négliger celles concernant les feux. Sachez par exemple que là-bas, il n’est pas autoriser de rouler si vous avez les feux allumés et non ceux de croisement ainsi que de route. Le code de la route exige également que votre clignotant gauche ne soit pas allumé tout au long d‘un dépassement. En effet,   il est préférable de l’alterner avec celui de droit en fonction de votre position.

A lire aussi : lavenir.net

Lire également : Garage automobile, faites-vous connaître !

Des amendes peuvent également être infligées par les autorités si vous avez tendance à rouler avec les feux antibrouillard allumés alors que cela n’est pas nécessaire. Tout cela est des plus importants étant donné que cela peut induire en erreur les autres conducteurs et donc mener à un accident.

Les lois sur l’arrêt de votre voiture

Les arrêts dans la région Belge est également régie par des lois bien précises. Pour cela, sachez par exemple qu’il ne faut pas stationner si vous vous retrouvez à moins de 5m d’un passage piéton ou à 20m d’un feu. Le fait de le faire alors que vous êtes en double file est également à éviter sous peine de conséquences peu positives.

Certaines infractions commises en arrêt peuvent même valoir très cher. C’est par exemple le cas si vous vous arrêtez sur une rue cyclable, sur un trottoir ou encore sous un pont.  Dans ce cas, votre infraction sera qualifiée de 2ème degré. Elle sera alors punie d’une amende d’environ 110 euros.

Les autres dispositions à connaître

Mis à part celles que nous avons déjà citées plus tôt, il y a encore bon nombre de lois qu’il est important de connaître si vous voulez conduire en Belgique. Parmi cela, il y a par exemple le taux d’alcoolémie autorisé. En général, vous n’encourrez aucun problème si vous n’avez que près de 0,5g/L d’alcool dans votre sang. Sachez également qu’il y a des endroits où les régulateurs de vitesses ne sont pas autorisés.  Il est possible dans certains de faire une contestation de son amende pour excès de vitesse mais les cas restent rares.

Cela est le cas lorsque le signal C48 est présent. En plus de cela, il faut noter que le triangle de présignalisation est indispensable lorsque vous rouler dans la région.

En respectant les quelques réglementations du code de la route exposé plus haut, vous aurez plus d’aisance à conduire dans la région Belge. Bien sûr, le mieux est de se renseigner entièrement sur le sujet pour éviter les différents problèmes liés à une mauvaise manière de conduire.

Article similaire