Assurance

Pourquoi est-il important d’assurer une voiture qui ne roule pas ?

Lorsqu’un véhicule est immobilisé sur une longue période, le propriétaire s’interroge sur la nécessité de continuer à l’assurer. L’assurance d’un véhicule en France ou celle d’une auto non roulante répond à la même obligation que celui qui circule régulièrement. Il faut donc une assurance auto même pour une voiture immobilisée. Découvrez dans cet article l’importance d’assurer un véhicule qui ne roule pas.

Qu’est-ce qu’une voiture immobilisée ?

Une voiture immobilisée est un véhicule qui ne roule pas et qui est laissé dans un garage ou sur un parking. Peu importe la raison, le véhicule doit faire l’objet d’une immobilisation réelle et de longue durée. Ceci aura un impact sur la couverture d’assurance à laquelle le conducteur peut souscrire.

A voir aussi : Comment est calculé le prix d'une assurance auto ?

Avant que le véhicule ne soit reconnu comme non-roulant, il doit être inspecté par un expert de l’assurance auto.

Faut-il assurer un véhicule non-roulant ?

Il est obligatoire d’assurer toute voiture qui est en état, même si ce dernier n’est plus utilisé. La responsabilité civile est l’assurance minimum obligatoire. La loi exige que tout véhicule motorisé terrestre soit assuré, quelque soit la raison de l’immobilisation. Ceci concerne donc les tondeuses autoportées, les motos et scooters, les quads, les voitures pour particuliers, sans permis et voiturettes.

A lire également : Où puis-je trouver des informations sur l'assurance automobile MMA ?

Pourquoi assurer un véhicule non-roulant ?

assurer un véhicule qui ne roule pas

En dehors du respect de la loi, une principale raison soutient l’assurance d’une voiture immobilisée. Il s’agit de la couverture qu’offre l’assurance en cas d’accident. En effet, bien qu’étant immobilisé, des accidents peuvent survenir sur un véhicule.

Il peut s’agir par exemple du déclenchement d’un incendie dû au carburant ou à la batterie du véhicule. Les freins de la voiture peuvent lâcher et des dégâts peuvent survenir surtout si celle-ci est garée en pente. Aussi, l’auto peut être volée ou être victime d’un sinistre.

L’exception à la règle

Il existe une exception concernant l’obligation d’assurer une voiture qui ne roule pas. La jurisprudence fait en effet exception aux véhicules remisés, ceux qui ne sont plus en état de marche. Pour cela, trois conditions doivent être respectées.

Au prime abord, la batterie du véhicule doit obligatoirement être retirée. Ensuite, la voiture ne doit plus toucher le sol ou les roues doivent être retirées. Le véhicule doit alors être sur des chandelles ou sur des cales. Le réservoir ne doit plus contenir de carburant et doit donc être vidé. Vous pouvez donc le démonter ou le siphonner.

Véhicules non-roulants : quelle assurance choisir ?

Vous n’avez pas besoin d’une assurance tous risques complète pour votre véhicule immobilisé. Vous pouvez diminuer les garanties en passant à un contrat intermédiaire. Contrairement à l’assurance au tiers, ce dernier pourra en cas d’accident, protéger le conducteur et sa voiture.

En outre, des contrats d’assurance « hors circulation » sont également proposés par certaines compagnies d’assurance auto. Ceux-ci permettent de réduire le coût de l’assurance d’un véhicule non-roulant. De plus, ils offrent au propriétaire, la garantie essentielle dont a besoin sa voiture.

En définitive, il est important d’assurer un véhicule non-roulant, car la loi l’exige et aussi pour être protégé en cas d’accident. En effet, même étant dans votre garage, des accidents peuvent survenir sur une voiture immobilisée.

Article similaire