Voiture

Recharger sa voiture électrique grâce à l’énergie solaire

La voiture électrique offre des avantages indéniables, mais beaucoup d’énergie est nécessaire pour la recharger. Sachant que le réseau d’électricité public est en majorité composé de sources non renouvelables et que le prix au kWh est de plus en plus élevé, recharger sa voiture grâce au solaire semble être l’option idéale. Comment procéder ? Est-ce vraiment intéressant ? C’est ce que nous allons voir ici.

L’autoconsommation : la principale solution pour recharger sa voiture électrique à l’énergie solaire

Qu’est-ce que l’autoconsommation solaire ?

Bien que certaines entreprises commencent à développer des projets de bornes de rechargement solaires publiques, l’autoconsommation est aujourd’hui le meilleur moyen de recharger son véhicule électrique grâce à l’énergie solaire. Si vous ne savez pas exactement de quoi il s’agit, le concept est très simple : vous installez des panneaux photovoltaïques à votre domicile, et vous consommez directement l’énergie produite par ces derniers. En général, les panneaux sont posés sur le toit afin de ne pas perdre en surface habitable tout en assurant une bonne exposition au soleil. Dans le cas d’une installation entièrement dédiée au chargement d’un véhicule électrique, il peut aussi être intéressant d’opter pour un carport photovoltaïque.

A voir aussi : Quelle est le prix moyen d'une assurance pour une moto 125 ?

Installation solaire et recharge de sa voiture électrique : comment ça marche ?

En plus d’installer des panneaux solaires, vous aurez bien évidemment besoin d’une prise de courant pour recharger votre véhicule électrique. Ici, la solution par défaut est d’opter pour une prise de courant domestique classique qui permettra un chargement complet en 8 à 15 heures. Toutefois, il est possible de réduire le temps de recharge en installant une prise renforcée, voire même une borne de recharge murale si vous en avez les moyens. Pour ce qui est de l’alimentation en énergie solaire, il suffira de raccorder les panneaux au réseau électrique de la prise. Notez que pour recharger votre véhicule en dehors des périodes d’ensoleillement, vous devrez installer un système de stockage afin de conserver le surplus d’énergie produit et l’exploiter à tout moment de la journée.

Comment déterminer le nombre de panneaux solaires à installer pour recharger son véhicule électrique ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour connaître le nombre de panneaux solaires à installer pour recharger votre voiture électrique. Il y a notamment :

A lire aussi : Comment nettoyer les garnitures automobiles

  • la puissance de la borne de recharge ainsi que la batterie du véhicule ;
  • la puissance et la fréquence d’utilisation des équipements électriques à alimenter en plus de la borne de recharge (dans le cas où l’installation solaire n’est pas consacré uniquement à cette dernière) ;
  • la surface disponible pour l’installation des panneaux ainsi que le rendement énergétique possible selon leur positionnement ;
  • le budget que vous pouvez consacrer à votre projet photovoltaïque.

En moyenne, on estime qu’il faut installer entre 8 et 10 panneaux photovoltaïques pour recharger convenablement un véhicule électrique à l’énergie solaire. Il ne s’agit toutefois que d’un chiffre indicatif puisque les besoins en énergie varient d’un profil à l’autre.

Recharger son véhicule électrique en autoconsommation solaire : bonne ou mauvaise idée ?

Une démarche rentable et éco-responsable

Cela n’est plus à prouver, l’autoconsommation solaire permet de faire des économies considérables sur ses factures d’électricité tout en réduisant son impact sur l’environnement. Installer des panneaux photovoltaïque, c’est devenir à la fois producteur et consommateur d’une énergie gratuite et renouvelable. Que ce soit pour recharger un véhicule électrique ou un logement dans son ensemble, il y a donc des avantages non-négligeables à en tirer. Selon le montant investi et la production des panneaux, une installation solaire peut être rentabilisée dans un délai de 10 à 15 ans. Notez que des aides financières comme la prime à l’autoconsommation et la vente du surplus d’électricité à un fournisseur peuvent accélérer le retour sur investissement.

Certaines contraintes à prévoir

Consommer sa propre énergie solaire, c’est aussi adapter ses habitudes de consommation. Si vous souhaitez profiter de l’électricité au moment où elle est produite par les panneaux, vous devez le faire durant les périodes d’ensoleillement. Pour une personne qui a l’habitude de rentrer chez soi en fin de journée ou le soir et qui n’est pas présente la journée, recharger son véhicule électrique à l’énergie solaire peut donc s’avérer peu pratique. Il faut dans ce cas investir dans un système de stockage, qui est assez coûteux et complexe à mettre en place. C’est d’ailleurs pourquoi cette option est rarement choisie. D’autant plus que malgré une rentabilité certaine et les aides financières disponibles, l’installation de panneaux solaires elle-même représente déjà une somme conséquente à investir.

Article similaire