Assurance

Résiliation d’assurance voiture groupama : les inconvénients

Pour tout propriétaire de véhicule, souscrire à une assurance voiture est obligatoire. Selon les normes, la souscription à un contrat d’assurance voiture s’étend sur une période indéfinie et se renouvelle chaque année. Toutefois, chaque assuré dispose d’une pleine liberté à résilier son contrat s’il le souhaite. Il lui suffit de respecter les conditions qu’exige la loi à cet effet. Avec Groupama, la résiliation d’un contrat d’assurance voiture reste possible et encline aux mêmes conditions. Le seul bémol, c’est qu’elle n’est pas sans inconvénient. Nous en parlons dans cet article.

Résiliation de contrat d’assurance voiture chez Groupama : quelles conditions légales ?

Quel que soit le motif, la résiliation de votre contrat d’assurance voiture chez Groupama est possible. Et ce, si et seulement si l’on respecte les conditions que prévoit la loi. Ainsi, on compte d’un côté, les conditions selon la loi Chatel et de l’autre, celles de la loi Hamon.

A découvrir également : L’assistance automobile : comment ça marche ?

Les conditions de résiliation selon la loi Chatel

Comme indiqué précédemment, l’échéance d’un contrat d’assurance voiture est d’un an. Pour le résilier sans contretemps, la loi Chatel stipule que chaque assuré a l’obligation d’avertir son assureur en amont. Et cela, déjà à l’approche de la date d’échéance en précisant le délai de résiliation. Cela dit, avant même que le contrat ne se renouvelle, vous pouvez y mettre fin. Il revient à l’assureur de vous faire parvenir par courrier, toutes les informations relatives à la date d’échéance. Celles-ci devront être transmises trois mois en amont à la date de la résiliation de votre contrat d’assurance voiture.

À titre d’exemple, on suppose que votre contrat prend fin le 1er août. Pour le résilier, vous disposez d’au moins deux mois à l’avance. Autrement dit, le 1er juin. En ce qui concerne votre assureur, il devra vous l’en rappeler avant le 15 mai.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'une assurance automobile temporaire ?

Il peut arriver que l’avis d’échéance ne vous parvienne pas à la date légale. Dans ce cas, la résiliation du contrat pourra se faire à partir de la date de son renouvellement. Il vous reviendra par conséquent d’envoyer à votre assureur une lettre avec un accusé de réception. Par ailleurs, si vous recevez l’avis d’échéance après la date légale, on vous accorde 20 jours comme délai de résiliation.

Les conditions de résiliation selon la loi Hamon

Avec la loi Hamon, tout assuré, même sans motif peut demander la résiliation de son contrat. La seule condition exigée, c’est qu’il ait une ancienneté d’un an minimum. Quant au préavis, il est toujours de deux mois à compter du jour où vous réceptionnez l’avis d’échéance. Aussi, devez-vous envoyer la lettre d’avertissement en y indiquant toutes les informations nécessaires, même celles relatives à un nouvel assureur.

Quels sont les inconvénients d’une résiliation d’assurance voiture Groupama ?

Certes, chaque assureur est libre de partir quand il le désire. De plus, avec les lois Chatel et Hamon, il bénéficie de plusieurs avantages. En revanche, les inconvénients d’une résiliation de contrat d’assurance voiture ne sont pas négligeables. En effet, lorsque vous résiliez votre contrat, en tant que sinistré, il est difficile de signer chez un nouvel assureur.

L’autre inconvénient se rapporte au bonus/malus. Le fait est qu’il n’augmente qu’à la fin de chaque année. Et surtout, lorsque vous n’êtes pas victime d’un sinistre pendant toute l’année. Par conséquent, lorsque vous anticipez un changement d’assureur, vous ne pourrez plus en bénéficier. Ainsi, vous revenez à la case de départ, un peu comme à vos débuts en tant qu’assuré.

Article similaire