Voiture

Acheter un moteur d’occasion : Les points de vigilance à vérifier

Une casse moteur, c’est le pire qui puisse arriver à une voiture. Mais lorsqu’il s’agit d’un modèle plutôt récent et en bon état, ce n’est pas une excuse pour s’en séparer. Il est tout à fait possible de remplacer entièrement un moteur. Il existe même des modèles qu’occasion que vous pouvez obtenir pour une bouchée de pain.

Toutefois, si vous comptez acheter un moteur d’occasion, il faut être vigilant. Des mauvaises surprises peuvent vous attendre sans un minimum de vigilance. C’est la raison de notre article d’aujourd’hui. Découvrez au cours de cet article les points de vigilance à vérifier avant d’acheter un moteur d’occasion !

A lire aussi : 4 choses à considérer avant d'acheter une voiture d'occasion

Le kilométrage

Un moteur est une pièce détachable comme tout autre. On en trouve tout à fait en occasion. Les experts disent d’ailleurs qu’on peut gagner jusqu’à 80% d’économie par rapport à un neuf. C’est un chiffre qu’on ne peut pas vérifier évidemment puisque chaque revendeur est libre de fixer ses propres tarifs. C’est compréhensible puisque le niveau d’usure n’est pas forcément le même d’un moteur à l’autre.

Acheter un moteur d’occasion est largement plus avantageux qu’un neuf économiquement parlants. En revanche, avant de conclure l’achat, il faut s’assurer de vérifier le kilométrage. Le kilométrage d’une voiture est enregistré et dans le calculateur et dans le moteur. Lorsque ce moteur est branché à un autre calculateur, c’est le kilométrage le plus élevé qui est affiché sur le compteur.

A découvrir également : Investir dans une Porsche : les modèles avec la plus faible dépréciation

Pour vous assurer que celui que vous allez choisir a moins roulé que celui à remplacer, il vous suffit de le brancher à votre calculateur. Si le kilométrage sur le compteur ne change pas, le moteur a donc peu de kilométrage que l’ancien. N’hésitez pas à vous faire aider par un mécanicien pour cette étape. Il y a des branchements à faire et ce n’est pas forcément à la portée de tous. Il peut aussi vous aider dans la suite de la vérification.

La fumée

Il est aussi très important de rester vigilant sur le gaz d’échappement. Le bon fonctionnement d’un moteur se voit forcément à travers la fumée qui s’en échappe. Un bon moteur évacue peu de gaz. Et l’odeur qui en émane ne sent pas trop le carburant. Un bon moteur doit être capable de recycler le gaz d’échappement pour brûler entièrement les résidus d’hydrocarbure.

Le mauvais fonctionnement d’un moteur se voit aussi par la couleur de son gaz d’échappement. Selon les symptômes et le type de moteur, la fumée qui s’en échappe peut-être très blanc, très noir ou virer au bleu. Là encore, n’hésitez pas à faire appel à un mécanicien pour la vérification.

Les bruits

Il faut aussi vérifier les bruits qui sortent du moteur. Lorsqu’il tourne, un moteur fait forcément du bruit. Mais ce bruit doit être constant et stable. Dès lors que vous contactez des claquements, des grincements ou des sifflements, surtout au niveau du turbo pour le sifflement, il y a une anomalie quelque part.

Le problème c’est que, dans un moteur, il y a tellement de pièces qu’on ne sait pas forcément d’où vient le problème ni l’envergure de celui-ci. En cas de bruits inquiétants, il est recommandé de laisser l’affaire et de trouver un autre moteur. La réparation risque de vous coûter cher.

Les fuites

Enfin, il y a les fuites à vérifier absolument. Un moteur qui fuit est forcément un moteur qui n’est pas fiable. Au repos, le moteur peut être parfaitement étanche. Mais il faut demander au vendeur de le faire tourner quelque temps pour s’assurer qu’il n’y a effectivement pas de fuite.

La propreté des fluides nécessite aussi une attention particulière. Il faut tout de suite lâcher l’affaire si vous constatez la présence d’huile dans le liquide de refroidissement ou inversement. Il y a dans ce cas un problème grave au niveau de la culasse ou du joint.

Article similaire