Assurance

Assurance auto : les obligations légales à connaître en France

En France, chaque véhicule terrestre à moteur doit être assuré conformément à la loi. Cette obligation légale vise à protéger à la fois les conducteurs et les tiers en cas d’accident. Nous répondons à toutes vos questions sur l’assurance auto obligatoire dans cet article.

L’assurance auto obligatoire : qui est concerné ?

Depuis 1958, toute voiture doit être assurée en France, même si elle est stationnaire. Cela concerne aussi bien les véhicules électriques et à essence. Cependant, cette obligation ne concerne que l’assurance au tiers. Elle garantit la Responsabilité Civile. Cette assurance couvre les dommages matériels et corporels causés aux passagers et à un tiers en cas d’accident. Il ne dépend pas de la responsabilité du conducteur. Il est important de noter que cette obligation s’applique uniquement aux véhicules à moteur. Les bicyclettes et autres modes de transport non motorisés sont exclues. Cliquez sur ce lien pour trouvez une assurance auto.

A voir aussi : Comment calculer votre coefficient d'assurance auto ?

Types de contrats d’assurance auto obligatoire

  • Responsabilité civile (assurance au tiers) : Ce contrat est le strict minimum exigé par la loi. Elle couvre les dommages causés à autrui en cas d’accident. Elle ne prend pas en charge les dommages subis par votre propre véhicule.
  • Assurance automobile intermédiaire ou « enrichie » : En plus de la Responsabilité Civile, vous pouvez choisir d’ajouter des garanties complémentaires. Vous pouvez ajouter la protection du conducteur, le bris de glace. Envisagez aussi la protection contre le vol du véhicule, l’incendie et l’assistance dépannage.
  • Assurance tous risques : Cette formule offre une couverture complète pour tous les dommages matériels. Vous êtes couvert par l’assurance que vous soyez responsable ou non de l’accident. Bien que plus coûteuse, elle offre une tranquillité d’esprit totale.

Assurance auto pour les professionnels

Les véhicules professionnels doivent être assurés au minimum par une garantie Responsabilité Civile. En plus de cela, il existe des garanties facultatives pour protéger les entreprises et les véhicules de fonction. Vous pouvez ajouter une couverture pour les objets transportés et la protection des conducteurs.

A lire également : L’assistance automobile : comment ça marche ?

Coût de l’assurance auto

Le prix de l’assurance automobile varie en fonction des garanties souscrites, du profil du conducteur et du type de véhicule. En moyenne, cela peut varier de 500 à 700 € par an. Les compagnies d’assurance évaluent les profils selon différents facteurs. Cela concerne notamment l’âge, l’ancienneté du permis et l’historique des sinistres.

Sanctions en cas de défaut d’assurance

Le défaut d’assurance automobile est un délit sévèrement sanctionné en France. Les contrevenants risquent une amende allant jusqu’à 3 750 €. Ils peuvent encourir des peines complémentaires comme :

  • La suspension ou l’annulation du permis de conduire
  • Des travaux d’intérêt général,
  • Voire l’immobilisation ou la confiscation du véhicule.

De plus, le conducteur non assuré ne sera pas indemnisé pour ses blessures ou dégâts matériels en cas d’accident. Il devra rembourser les dommages causés aux tiers. Enfin, un conducteur sans assurance risque de rencontrer des difficultés pour trouver une assurance. Il sera inscrit sur le registre des résiliés, accessible à tous les assureurs.

En conclusion, souscrire une assurance automobile est plus qu’une simple obligation légale en France. C »est une nécessité pour assurer sa propre sécurité et celle des autres sur la route.

Article similaire