Assurance

Comment réagir en cas d’accident de parking

Un accident de parking peut sembler anodin comparé à un accident routier, mais dès lors qu’il y a contact entre deux véhicules, il y a des responsabilités à prendre en compte. Aujourd’hui, nous vous proposons de voir dans cet article comment réagir avant si vous vous trouvez dans cette situation. Mais avant d’aller plus loin, il serait intéressant de voir la part de responsabilités de chaque conducteur en cas d’accident de parking.

Responsabilité du conducteur en cas d’accident de parking

Si les dégâts matériels sont assez basiques en cas d’accident de parking, il y a toujours des réparations à faire. Ainsi, il est très important de connaître la part de responsabilité de chacun pour mieux réagir.

A lire aussi : Quelle est la meilleure assurance pour moto ?

D’une manière générale, le tort dans un accident de parking est un seul conducteur et il portera toute la responsabilité de cet incident. L’important est donc de savoir si c’est vous ou l’autre conducteur qui est responsable.

Si votre véhicule est bien stationné et que l’autre conducteur est en mouvement provoquant un contact entre les deux véhicules, c’est ce dernier qui est en tort. Ce conducteur est donc responsable à 100% de l’accident. Par contre, s’il est avéré que votre véhicule est mal garé ou si la portière était ouverte provoquant ainsi l’incident, sa responsabilité est discutable.

A lire également : Économiser sur l'assurance auto grâce aux comparateurs

De la même manière, si l’autre véhicule était bien stationné et qui vous êtes en mouvement, vous serez tenu responsable à 100% de l’accident, sauf en cas d’exception comme nous avons pu le voir plus haut.

Règles en fonction du type de parking

Il faut aussi savoir que les règles qui encadrent l’accident dépendent pleinement du type de parking où celui-ci a eu lieu. S’il s’agit d’un parking public de supermarché ou autre, les règles du Code de la route sont généralement applicables. Il s’agit de règles de conduite standard que tout conducteur doit respecter, même à l’intérieur du parking. Les principes de prudence et de respect des priorités restent en vigueur.

En revanche, si l’accident se produit dans un parking privé, la situation est plus complexe. La responsabilité sera déterminée en fonction du règlement intérieur du parking. Il faudra donc se référer aux règles spécifiques établies par la gestion du parking pour établir la responsabilité de l’accident.

Que faire en cas d’accident de parking

Maintenant, nous allons répondre à la question qui vous intéresse. Comment réagir en cas d’accident de parking ? La première chose à faire est de rester calme. C’est vraiment important, peu importe les circonstances. Vous n’allez rien résoudre en paniquant.

Si vous êtes responsable de l’accident, commencez déjà par évaluer le dégât engendré. Si les dégâts sont assez minimes, n’hésitez pas à le résoudre à l’amiable en proposant de faire les réparations par vos propres moyens. Si les dégâts sont assez importants, vous pouvez faire valoir votre assurance en espérant que celle-ci couvre ce type de dégâts.

Si, en revanche, vous n’êtes pas responsable de l’accident, l’autre conducteur doit s’assurer par ses propres moyens ou par le biais de son assurance de réparer les dégâts. Si, par contre, le responsable n’a pas laissé ses coordonnées, vous pouvez remplir un constat et déclarer le sinistre à votre assurance. À noter que cette déclaration doit se faire au plus tard 5 jours après l’incident.

Article similaire