Assurance

Assurance voiture jeune conducteur : comment payer moins cher ?

Lorsqu’on est conducteur novice, assurer son véhicule à petit coût est souvent difficile. Pourquoi ? Statistiquement, un jeune conducteur est plus susceptible d’avoir un accident qu’un automobiliste expérimenté. C’est la raison pour laquelle la majorité des assureurs applique généralement une surprime aux conducteurs jugés moins expérimentés. Afin de vous aider à trouver une assurance voiture jeune conducteur moins chère, découvrez dans cet article quelques astuces pour baisser le prix de vos cotisations.

Passer la conduite accompagnée

La conduite accompagnée est une bonne solution pour réduire la surprime pour un conducteur novice. Les compagnies d’assurance prennent en compte l’expérience acquise au cours de la conduite accompagnée. Au cours de la première année, la surprime est réduite de moitié, et pendant la deuxième année, elle passe à 25 %. Dans la pratique, certaines compagnies d’assurance annulent même la surprime.

A lire également : Pourquoi est-il important d'assurer une voiture qui ne roule pas ?

Opter pour une voiture d’occasion

Choisir un véhicule vieux de plus de 5 ans et de plus de 100 000 kilomètres est un excellent moyen pour souscrire une assurance moins chère. En fait, pour un véhicule d’occasion, une simple assurance au tiers est largement suffisante. Cependant, si vous choisissez une voiture neuve ou de valeur, il est conseillé d’opter pour une assurance tous risques. Plus chère qu’une assurance au tiers, elle vous épargnera des dépenses importantes de réparation en cas d’accident responsable.

Opter pour une petite motorisation

Le concept de puissance est important en assurance auto. Il doit impérativement être pris en considération. Acheter une petite cylindrée aide en effet à baisser le montant de l’assurance. En effet, la puissance d’une voiture augmente considérablement la prime et encore plus si vous êtes un conducteur novice. Lorsqu’on est jeune conducteur d’une voiture puissante, trouver une assurance auto à un tarif raisonnable est très difficile. Votre assurance peut même être refusée.

Lire également : Assurance auto à la journée : protégez-vous en toute liberté !

Se rendre auprès de l’assureur de ses parents

Vous pouvez également vous faire ajouter comme conducteur occasionnel sur le contrat d’assurance auto de vos parents afin de baisser le coût de votre prime d’assurance auto. Cette option vous aide à :

  • Limiter la prime de votre assurance en tant que jeune conducteur ;
  • Améliorer votre conduite au volant avant d’assurer une voiture à votre nom ;
  • Bénéficier du bonus obtenu sur le contrat de ses parents (si vous n’avez eu aucun accident responsable).

Par ailleurs, au cas où vous auriez envie de vous déclarer second conducteur sur l’assurance de votre véhicule, dont vous êtes en effet le principal conducteur, oubliez cette idée.

S’occuper des petits sinistres

Si vous avez été victime d’un sinistre sans gravité ou si vous remarquez une égratignure sur votre pare-choc, il vous sera plus économique de vous en occuper vous-même. En fait, payer ces réparations par vous-même vous sera plus économique plutôt que de contacter votre compagnie d’assurance.

Augmenter sa franchise

La franchise est le montant que paie le jeune conducteur après un sinistre. Elle n’est pas remboursée par la compagnie assurance. En effet, la somme de la franchise doit être précisée sur le contrat.

Par ailleurs, si vous n’êtes victime d’aucun sinistre, augmenter votre franchise peut être très utile pour le prix de votre assurance auto.

Article similaire