Pratique

Avertisseur de radar : application et détecteur

En France, la loi est claire : les détecteurs de radar ou anti radars sont strictement interdits. Il existe toutefois des alternatives sous forme de dispositif ou d’application, pour avertir les conducteurs. Que ce soit pour avertir de la vitesse ou de la présence de radars, un assistant d’aide à la conduite ou avertisseur de radar peut vous aiguiller. Le point sur ces outils précieux et utiles au quotidien.

L’alternative au détecteur de radar

Aujourd’hui, il est tellement facile de perdre des points sur son permis dû à un excès de vitesse. Quelle qu’en soit la raison – excès de confiance, manque de concentration, défaut d’attention, etc., les excès font aujourd’hui l’objet d’un contrôle soutenu. Les radars sont présents et placés sur la route pour nous rappeler d’être vigilant. 

A lire aussi : Le "tout Internet" pour la carte grise et le permis de conduire

Avec le passage de la limitation à 80 km/h, les habitudes des personnes n’ont pas forcément pris le pas. Et il est primordial de prendre des précautions : mieux vaut prévenir que guérir ! Mais parfois, être attentif ne suffit plus et on a besoin d’un sérieux rappel au code de la route. Les assistants d’aide à la conduite (ou AAC) peuvent nous aider. Mais qu’est-ce qu’un AAC ? 

Saviez-vous qu’en France, près de 5 millions de conducteurs utilisent un assistant d’aide à la conduite ou avertisseur de radars, de type Coyote, Wikango ou Inforad ? Une fois les zones dangereuses identifiées, les conducteurs lèvent le pied et évitent ainsi de nombreux écueils de type amende pour excès… Ces avertisseurs de radars sont pour l’instant totalement légaux. Mais ces dispositifs ne sont toutefois pas du goût de tout le monde et pourraient devenir illégaux.

A découvrir également : Trouver un bon loueur de voitures : les pièges à éviter

Avertisseur de radar, détecteurs ou assistant de conduite ?

Ceux que l’on appelait encore hier “avertisseur de radar” peuvent aussi se dénommer “assistant de conduite”. Ces dispositifs ne sont pas des détecteurs de radars dans le sens où ils ne détectent pas les appareils en place. Le fonctionnement pratique de ces applications provient de la communication entre utilisateurs via l’interface de l’appareil.

Les avertisseurs de radar ne sont pas des anti-radar. Une communauté très présente est derrière cette technologie et permet à ce service utilisateurs de continuer d’exister. 

Les AAC ne sont pas non plus des détecteurs de radars. C’est aujourd’hui la dénomination commune et récente des anciens avertisseurs de radar.

Ceci signifie que les applications et dispositifs qui vous avertissent de la présence d’un radar sur la route sont totalement légaux.

Les meilleurs AAC sur la route 

Coyote Oyo 

Coyote, un AAC bien réputé, reste en première position des prétendus avertisseurs de radars. Le Coyote Oyo GPS est un dispositif qui va utiliser la technologie de navigation GPS (Global Positioning System) et les systèmes de satellites pour vous avertir de tout danger. Il est pratique par sa taille, son prix et toutes ses fonctionnalités. 

Sa particularité ? Si vous ne connaissez pas l’utilité du Coyote, vous allez être époustouflé… L’avertisseur de radar Coyote dispose d’une communauté très réactive et étendue qui permet à chaque utilisateur de tenir efficacement les autres conducteurs au courant des potentielles zones dangereuses ou de tout danger présent sur la route.

La réactivité de la communauté d’utilisateurs en fait un outil imbattable en termes de qualité d’AAC. Vous pouvez être quasiment sûr d’obtenir des informations en temps réel grâce à la qualité de la communauté du Coyote Oyo.

Inforad et Wikango

Inforad et Wikango sont aussi des avertisseurs de radar dotés d’un récepteur GPS. leur fonctionnement est globalement le même que pour Coyote Oyo. Certains dispositifs peuvent suivre jusqu’à 12 satellites de manière simultanée. Diverses versions sont disponibles pour ces outils d’aide à la conduite, et sont adaptables à la conduite moto.

Coyote, Inforad, Wikango, Waze : les applications sécurité 

La nouveauté depuis l’apparition des applications mobile Android et Apple pour smartphone vient du fait que de nombreux dispositifs ont été adaptés aux besoins d’aujourd’hui. Les assistants d’aide à la conduite les plus connus ont leur application dédiée et téléchargeable. 

Pour la sécurité routière au volant de votre auto, l’application Waze s’est aussi dotée d’un avertisseur de zones de danger qui lance des alertes. Vous suivez votre trajet et vous êtes averti de l’approche d’une zone où il vous faudra redoubler de vigilance concernant votre vitesse sur la route.

Les applications avertisseur de radar sur iPad

Certaines applications sont donc aussi téléchargeables pour iPad Apple, si votre voiture ou votre véhicule est muni d’un dispositif adapté pour iPad Apple ou pour une tablette. Le plus : vous avez un écran plus large. Les utilisateurs de mobiles et tablettes sont comblés avec l’application de leur avertisseur de radars préféré, le trajet GPS auto (Waze) et une efficacité qui permet de respecter la vitesse légale au bon moment et au bon endroit. 

Aujourd’hui, les dispositifs d’avertissements de radar comme Coyote sont disponibles sur le web pour quelques dizaines d’euros, à des prix abordables. 

Quel AAC choisir ?

Faites votre choix, entre ces avertisseurs de radar et les applications. Le plus important reste de se situer dans le cadre légal. Un détecteur de radar est un dispositif illégal et ne doit en aucun cas être utilisé. L’anti-radar a la capacité de capter les ondes électromagnétiques émises par un radar. Il va émettre un signal sonore et / ou des alertes lumineuses et va ensuite brouiller les ondes du radar. 

Pour la sécurité routière, soyez au courant des zones de contrôles auto, soyez vigilant avec les avertissements officiels et restez pro sur la route !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0