Voiture

Bas moteur : quelles pièces pour une reconstruction ?

La reconstruction d’un bas moteur endommagé peut être une option plus économique que son remplacement complet. Mais la difficulté de cette tâche varie le plus souvent en fonction du modèle à reconstruire. Découvrez dans le présent article les pièces qu’il faut pour la reconstruction du bas moteur de votre véhicule.

Le piston et ses segments

Un moteur thermique peut nécessiter une reconstruction lorsqu’une partie du bas ou haut moteur est jugée défectueuse. Toutefois, la reconstruction peut être réalisée suite à l’usure de certaines pièces. Il est recommandé de passer au remplacement de ces éléments. Pour ce faire, RectifShop propose toutes les pièces servant à la reconstruction du bas moteur. Un piston endommagé et une segmentation usée sont souvent provoqués par un paramètre déficient. Il peut être causé par une filtration ou distribution décalée et peut entraîner le changement des pièces. C’est un composant cylindrique du moteur qui glisse d’avant en arrière dans l’alésage du cylindre sous l’effet des forces produites pendant le processus de combustion.

A voir aussi : Voitures hybrides : les avantages et inconvénients de ces voitures !

Le piston agit comme une extrémité mobile de la chambre de combustion. Ces pièces sont généralement fabriquées à partir d’un alliage d’aluminium moulé pour une conductivité thermique excellente et légère. Les segments de piston couramment utilisés sur les petits moteurs comprennent la catégorie de compression, de racleur et d’huile. Lorsque le mélange air-carburant est mis en marche, la pression des gaz de combustion est appliquée à la tête du piston, forçant ce dernier vers le vilebrequin. Les gaz sous pression traversent l’espace entre la paroi du cylindre et le piston et pénètrent dans la gorge des segments.

La bielle

La bielle peut être confrontée à un souci de jeu particulièrement au niveau de ses articulations. Cette faille entraîne à plus ou moins long terme la casse de celle-ci. Après un incident entre soupapes et piston, ou après l’intrusion du liquide de refroidissement dans la chambre de combustion, elle peut se déformer. La remplacer est impératif. Il convient de veiller à changer également les :

A voir aussi : Comment assurer un deux-roues ?

  • bagues de pied de bielles
  • coussinets de bielles
  • coussinets de lignes

Nous pouvons également citer les vis de bielles.

Bas moteur reconstruction

Le vilebrequin

Le vilebrequin est un composant très solide. Seulement, les coussinets, autorisant sa rotation sur ses paliers ou sur les manetons de bielle, peuvent être dysfonctionnels, impliquant au pire sa casse. Si le problème est résolu sur-le-champ, les coussinets peuvent être modifiés et le vilebrequin rectifié en cas de besoin.

Les joints SPI de vilebrequin

Le but principal du joint SPI du vilebrequin est d’empêcher toute fuite d’huile du moteur. Une fuite peut entraîner le surchauffage du moteur, le blocage des pistons et l’endommagement des organes d’embrayages, etc. Le vilebrequin étant lié à d’autres accessoires, il existe plusieurs joints SPI sur un vilebrequin. Veillez à vous procurer celui qui correspond à votre moteur.

La pompe à huile et clapet Sofim

Le rôle d’une pompe à huile Sofim est simple. Cette dernière ne peut faire son devoir que si d’autres pièces font le leur. La pompe à huile est orientée dans un mouvement rotatif par le vilebrequin. Il se fait par l’intermédiaire des pistons qui servent à l’engrenage. Il permet à l’huile de parvenir à sa destination.

Le temps d’ouverture de la pompe peut être amélioré. Son réglage peut permettre d’augmenter le régime du moteur. Dans la reconstruction du bas moteur, la pompe aide à mieux lubrifier, et améliorer la durée de vie. S’agissant notamment de la pompe à huile Sofim, son débit est ajusté en tenant compte de plusieurs paramètres. Elle est conseillée pour assurer une bonne lubrification des différentes autres pièces.

Les poulies Damper

Les poulies amortisseur-isolateur combinent l’amortissement des vibrations de torsion. Elles assurent une fonction d’isolation du système de transmission par courroie des irrégularités du vilebrequin. Lesdites irrégularités du vilebrequin, en particulier à faible vitesse, peuvent entraîner du bruit ou une défaillance précoce de la courroie et de ses composants.

Un caoutchouc isolant de vilebrequin élimine efficacement ces vibrations directement à la source. En même temps, l’amortisseur de vibrations de torsion dans la poulie réduit les vibrations de torsion à l’intérieur du vilebrequin.

Ainsi, la reconstruction du bas moteur se fait majoritairement en fonction de la performance que vous attendez de votre voiture. Au minimum, vous devriez penser à un nouvel arbre à cames, des segments de piston, des coussinets de vilebrequin, de nouveaux joints de soupape, etc. Ces pièces sont indispensables à la reconstruction du bas moteur et vous permettent de ne pas faire de votre véhicule une épave.

À lire également : Été : comment protéger votre voiture du soleil ?

Article similaire