Actualités

Que faire des épaves de voiture ?

Dans le cas d’un accident ou autre circonstance particulière, un véhicule peut être classé « épave » par un expert automobile. Vous serez alors dans l’obligation de l’enlever au risque d’écoper de 2 ans d’emprisonnement ou d’une lourde amende. Une épave laissée dans un coin de votre garage ou de votre maison peut en effet entraîner des problèmes de pollution, écologiques et de santé publique. Il est aujourd’hui plus ou moins facile de se débarrasser d’un véhicule hors d’usage.

Enlèvement d’épave par un centre VHU certifié

De nos jours, il est plus ou moins facile de procéder à l’enlèvement d’une épave. Il faut simplement contacter un professionnel (épaviste) agréé pour faire recycler son véhicule dans les règles. Afin d’intervenir pour l’enlèvement d’une épave, l’épaviste devra vérifier si vous êtes en règle par rapport aux divers documents à fournir. Ces derniers varient en fonction des circonstances et si vous ne maîtrisez pas la procédure à suivre, vous pouvez vous retrouver dans un véritable embarras. De façon générale, pour l’enlèvement de votre VHU, vous devez présenter au professionnel agréé :

A découvrir également : Qui est Sévérine Meny ?

  • la carte grise du véhicule rayée avec la mention « cédé le… » et signée par vous,
  • une copie de votre pièce d’identité (carte d’identité nationale ou passeport),
  • un certificat de non-gage pour destruction qui date de moins de 15 jours.

Afin de rompre votre contrat d’assurance auto, un formulaire de déclaration de cession du véhicule sera également nécessaire. Par ailleurs, en cas de perte ou de vol du certificat d’immatriculation, vous devez présenter la déclaration de perte ou de vol. Pour les véhicules ayant plus de 30 ans, vous devez ajouter à cette liste un acte qui prouve votre propriété (des factures par exemple).

enlèvement épave voiture

A lire en complément : Stych - l’auto-école en vue

Il faudra également ajouter un avis de retrait délivré par la police si votre carte grise fut retirée par les autorités. Si votre véhicule est gagé, vous devez également fournir un formulaire administratif Cerfa n° 15776*01. De plus, il est possible de bénéficier d’une prime à la conversion pour l’enlèvement d’une épave. Pour cela, vous devez avant tout être le propriétaire de la voiture depuis au moins un an. Celle-ci doit également être livrée dans les 6 mois après la requête de la prime. En plus de ne pas être mis en gage ou considéré comme endommagé, le véhicule en question doit être assuré et immatriculé en France.

Vendez votre véhicule hors d’usage au lieu de l’envoyer à la casse

En fonction de l’état de votre voiture, vous pouvez la vendre au lieu de l’envoyer à la casse. De ce fait, vous devez contacter un centre agréé en précisant votre volonté de vendre votre VHU. Généralement, il est possible d’estimer la valeur de ce dernier sur certaines plateformes en ligne. L’aspect de la carrosserie ainsi que le fonctionnement de quelques composants essentiels seront pris en compte par le négociant. Les véhicules accidentés peuvent par exemple être déclassés en épave à la suite d’une expertise.

Si vous acceptez l’indemnisation proposée par le négociant, vous pouvez lui remettre les clés et la carte grise du véhicule. Il faudra également lui transmettre les certificats de non-gage et de vente pour qu’il devienne légalement le propriétaire de votre voiture. Il est donc important de réaliser une bonne gestion des véhicules hors d’usage. Vous avez la possibilité de vendre ou d’envoyer votre épave à la casse grâce aux nombreux centres VHU agréés qui existent.

Vous pouvez lire également : voitures neuves, nouveaux modèles : la course à la technologie

Article similaire