Divers

Comment augmenter la pression d’un turbo ?

Dans la plupart des cas, l’opération d’augmentation de la pression d’un turbo est d’intérêt réel lorsqu’il s’agit d’une voiture de sport automobile ou lorsqu’il s’agit de restaurer une valeur dégradée dans une voiture de production. Il est donc recommandé que la procédure d’augmentation de la pression d’un turbo soit effectuée par un spécialiste. Quatre étapes cruciales doivent être scrupuleusement observées.

Détecter le type d’installation de votre véhicule

En fonction de l’installation sur votre véhicule, vous aurez la possibilité ou non de régler la pression turbo. Il peut s’agir d’un :

Lire également :  Qu'est-ce qu'un turbo en échange standard ?

  • Turbocompresseur avec soupape de décharge : Ici, l’augmentation de pression est obtenue via une vanne qui dérive les gaz par une dérivation. La régulation de la pression se fait en alternant l’ouverture et la fermeture de ce dernier. Il y a deux cas différents.

Cas 1 : Il s’agit de la pression du collecteur qui contrôle la vanne pneumatiquement. Lorsque la pression est au maximum, une pression est exercée sur un ressort fileté antagoniste pour ouvrir le contournement, puis l’augmentation de la pression turbo est réalisable.

Cas 2 : Le vide d’air d’une électrovanne ouvre la vanne. Pour un moteur diesel, le vide provient de la pompe à vide et pour un moteur à essence de la manette des gaz. L’électrovanne sera alors actionnée par le calculateur de commande du moteur. La valeur de la pression est transmise à l’ordinateur via un capteur de pression de suralimentation. Et enfin, l’augmentation de la pression du turbo sera réalisable en fonction de la réaction de la calculatrice.

A voir aussi : Parking à l'aéroport, pourquoi réserver et quand ?

  • Turbocompresseur à géométrie variable : Cette catégorie de turbocompresseur contrôle la pression au moyen d’ailettes actionnées par le vide d’une électrovanne. Ce dernier est contrôlé par le calculateur de gestion du moteur. L’augmentation de la pression turbo peut être effectuée ici à condition que l’ordinateur n’intervienne pas.

Utiliser un manomètre

Le manomètre vous permet de connaître la valeur de pression modifiée lors de l’augmentation.

  • Équiper vous-même un manomètre avec une graduation de 0 à 2,5 bar
  • Connecter un tuyau flexible en nylon à la pression d’entrée
  • Orienter le tuyau vers le côté passager et l’insérer à travers son verre qui devra être légèrement ouvert.
  • Connectez le manomètre au tuyau.

Notez la pression maximale sur la route

  • Il est impératif ici de demander l’aide d’une seconde personne qui sera du côté passager.
  • Ensuite, conduisez la voiture et notez la pression maximale qu’elle offre. Maintenez la pédale d’accélérateur enfoncée.
  • Comparez ces données avec celles de la fiche technique de votre véhicule. Les valeurs moyennes doivent être comprises entre 650 et 1200 millibars

Régler la valeur de la pression turbo

  • Arrêtez votre voiture et accédez à la barre de contrôle de la gâche. Déverrouillez ensuite l’écrou de verrouillage qui bloque le fil.
  • Séparer l’arbre de la valve turbo en retirant le clip qui maintient il.
  • Visser dans le sens des aiguilles d’une montre pour augmenter la pression tout en gardant la tige au niveau de la capsule à vide pour l’empêcher de tourner.
  • Retirez la tige de commande et verrouillez maintenant l’écrou de verrouillage.
  • Passez un nouvel essai sur la route (la puissance accrue devrait être exploitable et l’accélération ne devrait pas entraîner de fumée noire.
  • Si nécessaire, passez en revue l’ajustement.
  • Remettez tous les éléments de votre véhicule en place.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0