Voiture

Comment connaître l’historique d’une voiture ?

Nombreux sont les particuliers qui, après avoir finalisé l’achat d’une voiture d’occasion, découvrent que l’engin présente des anomalies. Et cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Afin de limiter les risques, vous devez impérativement connaître l’historique de la voiture que vous convoitez avant toute transaction. Dans ce bulletin, nous vous donnerons quelques astuces pour y arriver. Lisez donc !

Connaître l’historique d’une voiture : se servir de la carte grise

La méthode la plus simple pour avoir un historique voiture est de se servir de la carte grise. En effet, ce document comporte un certain nombre d’informations essentielles sur le véhicule. Parmi celles-ci, il faut citer :

A lire en complément : Speedy : l'histoire d'une enseigne à succès !

  • l’identité du propriétaire ;
  • la date d’immatriculation ;
  • la date de la 1re mise en circulation ;
  • le numéro VIN, etc.

Ces informations vous permettent d’effectuer la transaction en toute sécurité et en toute tranquillité. En outre, le certificat d’immatriculation comporte des cases, lesquelles fournissent davantage d’informations sur l’automobile.

En effet, la case C.1 renseigne sur l’identité de l’actuel titulaire. Celle C.4a confirme ou infirme le titre de propriété de ce dernier. Si vous remarquez que les deux cases comportent des informations différentes, sachez que le véhicule est soit acheté en location longue durée ou en location avec option d’achat. Dans ces circonstances, personne ne peut céder cette automobile si ce n’est pas la société de financement.

A lire aussi : Comment vendre votre voiture d'occasion ?

En outre, la case C4.1 vous permet de connaître les éventuels copropriétaires du véhicule que vous voulez acheter. Sans l’accord préalable de ces derniers, aucune opération ne peut être réalisée. Quant à la case K, vous trouverez le numéro de réception par type de la voiture, un numéro propre aux véhicules importés. Ici, vous devez être très prudent, car la plupart des véhicules d’occasion venus d’Allemagne ont des compteurs kilométriques falsifiés.

Connaître l’historique d’une voiture : effectuer une demande en ligne

Si vous souhaitez tout connaître sur l’historique d’une voiture, vous devez vous rendre sur un site dédié. Vous aurez toutes les informations possibles, de l’identité du propriétaire jusqu’aux éventuels accidents créés par l’automobile.

Les plates-formes de vérification d’historique de voiture ont accès aux informations disponibles dans le Système d’immatriculation des véhicules (SIV). Vous n’avez besoin que d’une copie du certificat d’immatriculation pour effectuer votre demande sur le site Histovec du gouvernement. Le service est offert contre 0 centime, donc aucun frais à supporter.

En outre, il existe d’autres plates-formes qui sont soit privées, soit internationales, qui proposent le même service. Mais la plupart d’entre elles sont payantes. Avec elles, vous pouvez obtenir l’historique d’une voiture à partir de son numéro VIN ou de sa plaque d’immatriculation. CarVertical, Autorigin, Carfax, HistoriqueAuto, Autoviza, AutoDNA, etc., sont quelques exemples de plates-formes que vous pouvez utiliser.

Cette dernière méthode permet d’avoir des informations plus complètes et vérifiées sur la voiture. Elle vous permet de connaître les caractéristiques techniques du véhicule et le nombre de propriétaires. Vous saurez également s’il est déjà déclaré épave ou non, ou s’il a été bien entretenu ou pas. À ces informations s’ajoutent l’origine de l’automobile, la durée de détention par chaque propriétaire, l’estimation du kilométrage, etc.

En somme, pour connaître l’historique d’une voiture, vous pouvez utiliser la carte grise (actuel certificat d’immatriculation). Cependant, si vous souhaitez avoir des informations plus complètes, vous devez utiliser les sites dédiés. Ils sont pour la plupart payants ; seul le site Histovec du gouvernement est gratuit.

Article similaire