Actualités

Comment se déroule l’échange standard d’un turbo ?

Un turbocompresseur a pour but de développer les capacités du moteur d’une voiture en diminuant sa consommation en carburant. En échange de cet apport précieux, le turbo a besoin d’être entretenu et nettoyé régulièrement. Cette pièce comporte des éléments fragiles qui peuvent être facilement usés au moindre choc. Si votre turbo est toutefois affecté, un remplacement en urgence s’impose.

L’échange standard de turbo et ses procédés

Plusieurs voitures sont équipées aujourd’hui de turbocompresseurs. La raison de cette vulgarisation réside dans le fait que ces éléments boostent la puissance du moteur en limitant les excès de consommation de carburant. Ces pièces s’endommagent facilement par manque d’entretien suffisant. En cas d’usure, la solution la plus adaptée est la réparation ou de procéder à un turbo en échange standard. Dans ce système, la pièce défectueuse est mise hors d’usage et est reconditionnée par une autre pièce identique et neuve. Pour cela, il suffit d’apporter le turbo usé auprès de votre garagiste qui la réexpédie au fournisseur. Si vous allez au garage pour l’achat de la nouvelle pièce sans l’ancienne, vous devrez payer une consigne.

A lire en complément : Glacière électrique : bien la choisir

Cette alternative au dépannage nécessite le savoir-faire d’un expert, mais vous pouvez vous-même changer votre turbo en cas de nécessité. L’essentiel est de maîtriser quelques techniques de base. Il est important de vérifier l’aspect général de la pièce, en commençant par l’extérieur pour virer à l’intérieur. Cette phase est déterminante, car elle permet de détecter l’étendue des dégâts. Ensuite, un procédé de démontage de la pièce doit être fait. Lors de cette étape, les différents composants touchés sont directement remplacés par les plus neufs ayant les mêmes caractéristiques que les précédents. Enfin, les éléments non endommagés sont nettoyés et le nouveau turbo est testé à la suite d’une mise en équilibre du système rotatif.

 

A voir aussi : Agences de location et nouveaux moyens de transport : les alternatives à la grève SNCF

Quelques principes de base de l’échange standard du turbocompresseur

Avant toute opération d’échange d’un turbocompresseur, il est conseillé de vérifier en premier recours l’origine de la panne. Pour une meilleure assurance, vous pourrez vous fier aux points de contrôle suivants :

  • Vérifiez les systèmes d’alimentation et de retour d’huile
  • Procédez à la vidange et au changement des filtres à huile
  • Contrôlez l’état du moteur
  • Nettoyez le reniflard de carter
  • Assurez-vous que les conduites d’aspiration d’air sont en bon état
  • Vérifiez le taux de pression du turbo

Une fois que vous avez étudié le terrain et que vous vous êtes assuré que le problème provient effectivement du turbocompresseur, vous devez prendre quelques mesures supplémentaires avant d’installer la nouvelle pièce:

  • Nettoyez minutieusement le système d’échappement
  • Assurez-vous de l’absence d’un corps étranger dans le carter ou le collecteur d’échappement
  • Changez, ou à défaut, nettoyez le filtre à air.
  • En somme, vous devez observer certaines règles non seulement pour votre sécurité, mais aussi pour celle de votre voiture :
  • Ne songez pas à manipuler un turbo lorsqu’il est en fonctionnement
  • Démontez l’ancien turbo en veillant à mémoriser l’emplacement exact de chaque composant
  • N’utilisez pas des produits de fixation comme la pâte à joint ou la colle sur les points d’arrivée ou de sortie d’huile
  • Nettoyez la vanne EGR si elle est trop engraissée
  • Vérifiez le conduit de graissage, car un graissage mal mesuré entraîne une fracture immédiate du turbo.

Article similaire