Voiture

Les éléments à vérifier avant d’acheter une voiture d’occasion

Ces dernières années, le marché des véhicules d’occasion s’est significativement assaini et s’est révélé particulièrement prolifique. Les Français sont ainsi jusqu’à aujourd’hui nombreux à en profiter pour effectuer une acquisition judicieuse, d’autant que le marché des voitures neuves est toujours confronté à la crise des semi-conducteurs. Notons cependant que même en occasion, l’achat d’un véhicule constitue un investissement conséquent. La prudence est donc de mise. Si vous vous apprêtez à sauter le pas, cet article vous dévoile les points de contrôle sur lesquels vous ne devrez pas faire l’impasse avant l’acquisition pour vous aider à concrétiser votre projet en toute sérénité.

Achat d’une voiture d’occasion : pourquoi s’adresser à un concessionnaire ?

Deux catégories de vendeurs se partagent actuellement le marché de l’occasion. La première regroupe les vendeurs particuliers tandis que la seconde concerne les professionnels auto. Les particuliers sont synonymes de prix défiant toute concurrence et de choix incommensurable de véhicules. Les professionnels articulent quant à eux leur activité autour de la tranquillité d’esprit et de la sécurité. De ce fait, pour acheter en toute sérénité et éviter toute déconvenue, il apparaît plus opportun de les privilégier.

A lire en complément : Quelle est le prix moyen d'une assurance pour une moto 4 cylindres ?

Parmi les vendeurs professionnels qui évoluent dans le marché de l’occasion figurent les concessionnaires auto. Chez ces derniers, vous aurez accès à un catalogue bien étoffé de véhicules d’occasion récents, bien équipés, peu kilométrés dont chacun a été contrôlé, révisé et reconditionné par une équipe d’experts. Ces autos bénéficient de garanties étendues et celles qui sont très récentes donnent droit à la garantie constructeur. Les concessionnaires s’assurent que les clients repartent avec une voiture en parfait état, exempte de vices cachés.

Puisque ces pros de la vente auto ont pignon sur rue, les clients n’auront aucun souci à se faire dans l’éventualité de problèmes. On peut ajouter à tout cela le fait qu’ils peuvent prodiguer des conseils avisés sur le choix du véhicule pouvant s’accorder à la virgule près à vos besoins. Dans la majorité des cas, les concessionnaires proposent différentes options de financement (LOA, crédits…) et peuvent proposer des offres de reprise intéressantes.

A voir aussi : 3 conseils pour entretenir votre Tesla

achat voiture d'occasion concessionnaire

Si vous recherchez une voiture d’occasion à Alès, tournez-vous vers un concessionnaire auto qui dispose d’un vaste catalogue.

Retracez l’historique de l’auto d’occasion convoitée

Après maintes recherches, vous êtes parvenu à trouver la voiture d’occasion qui s’accommode le plus à vos besoins et qui entre dans votre budget. C’est déjà un bon début. La prochaine étape consiste à vous rendre en personne chez le concessionnaire qui le propose. Une fois sur place, le premier réflexe que vous devez avoir est d’exiger chaque élément qui vous permettra de reconstituer l’historique du véhicule.

Il devra vous remettre entre autres les justificatifs des opérations d’entretien ainsi que des interventions qui se sont réalisées. Ces précieux documents vous permettent de passer en revue chaque souci qui a été rencontré et les réparations majeures qui se sont opérées. Vous pourrez également noter les défauts éventuels qui ont été identifiés durant le dernier contrôle technique périodique (si le véhicule à plus de quatre ans).

Contrôlez méticuleusement la voiture d’occasion

Maintenant que vous connaissez le passé de la voiture qui vous intéresse, la prochaine étape consiste à l’ausculter sous toutes ses coutures. Peinture, carrosserie, moteur, pneus, châssis, niveaux, voyants, équipements, habitacle… Chaque détail doit y passer. Il convient ensuite de vous assurer que le kilométrage au compteur soit cohérent à celui indiqué dans le carnet d’entretien du véhicule. Bien que l’achat s’effectue en l’occurrence chez un professionnel, il vaut mieux procéder à cette vérification pour une question de prudence.

Faites un essai sur route pour valider le véhicule d’occasion

Il est effectivement inconcevable de sauter cette étape cruciale au moment de l’achat d’un véhicule d’occasion. Dans la mesure où vous êtes titulaire d’un permis de conduire en cours de validité, l’essai sur route ne requiert aucune formalité particulière chez un concessionnaire auto. Il est gratuit, sans engagement et peut se dérouler avec ou sans le vendeur.

Lorsque vous êtes au volant, veillez à bien éveiller vos sens. Problème de démarrage, bruits anormaux, vibrations suspectes, vitesses qui ne passent pas convenablement, système de freinage défaillant, mauvaise tenue de route, anomalie au niveau de l’embrayage… Aucun problème ne doit vous échapper.

Notez que les éventuelles défaillances constatées, que ce soit lors du contrôle du véhicule ou durant son essai sur route, vous mettront dans une situation de force au moment de la négociation. Avant de finaliser la transaction et de vous remettre les clés, le concessionnaire peut les régler comme il se doit.

Article similaire