Pratique

Réparer sa voiture avec des pièces auto d’occasion chez le garagiste

Pour entretenir ou réparer votre voiture chez le garagiste, vous pouvez désormais opter pour des pièces d’occasion. Quels sont les avantages de cette option ? Quelles sont les obligations du garagiste ? Quels types de réparations permettent l’usage de pièces d’occasion ? Voici les réponses à ces questions.

Un geste économique et écologique

Nombreux sont les avantages de réparer sa voiture avec des pièces d’occasion. Le plus important, c’est que vous allez pouvoir réaliser des économies substantielles. Notez d’ailleurs que les pièces de seconde main vendues en casse auto coûtent jusqu’à deux fois moins chères que les pièces rechange neuves. Il est clair que l’utilisation de pièces d’occasion permet également de faire baisser le coût de dépannage.

Outre le grand bien que cette option peut faire à son portefeuille, acheter des pièces auto d’occasion pour dépanner sa voiture constitue aussi un bon geste pour l’environnement. En consommant des produits recyclés, vous contribuez à la réduction des déchets automobiles et par la même occasion vous participez à la diminution du cycle de fabrication. Cela aura un impact considérable sur la consommation d’énergie. Il convient d’ailleurs de souligner qu’on peut trouver sur le marché d’occasion toutes les pièces qu’on peut avoir besoin pour réparer sa voiture ancienne ou récente.

Quelle est l’obligation des garagistes ?

Depuis le 1er janvier 2017, la loi sur la transition énergétique oblige les garagistes à proposer des pièces d’occasion à leurs clients lors d’une prestation de dépannage. Ces pièces proviennent de l’économie circulaire. Le professionnel s’en procure auprès d’une casse auto agrée chargée du traitement des véhicules hors d’usage, casse automobile qu’il peut choisir sur la plateforme SosCasseAuto.fr qui lui indique les casses auto recommandées. Ces pièces auto d’occasion subissent généralement des tests et vérifications, ainsi que des procédures de nettoyage avant d’être remis entre les mains des professionnels. Trouvez la meilleure casse automobile près de chez vous sur SosCasseAuto.fr.

Le garagiste doit répondre à un devoir d’information portant sur les conditions de vente et les prix des pièces d’occasion qu’il propose à ses clients. Le non-respect de cette obligation est puni d’une amende de 3000 à 15000 euros. En aucune manière, le professionnel ne peut donc pas vous obliger à choisir des pièces neuves pour la réparation de votre voiture. Vous n’êtes pourtant pas non plus contraint d’opter pour des pièces d’occasion pour le dépannage de votre auto. En tant que client, vous êtes libre de décliner ou d’accepter la proposition.

Quels types de réparations sont concernés ?

Même si réparer sa voiture avec des pièces d’occasion peut sembler économiquement avantageux, il faut souligner que cette solution n’est pas favorable dans certaines situations. D’abord, il est important de préciser que les camionnettes et les voitures sont les seules concernées par cette mesure. L’obligation pour le garagiste de proposer des pièces d’occasion ne s’applique pas si la pièce à réparer ne peut être remplacée que par des pièces neuves. C’est le cas les pièces d’usure comme la courroie de distribution et des pièces de sécurité comme les freins.

Les pièces de carrosserie amovibles, les optiques, les vitrages non collés, les pièces de garnissage intérieur, les pièces de la sellerie, les pièces électroniques et mécaniques n’étant pas des pièces non démontables ni soumises à l’usure mécanique peuvent par contre être remplacées par des pièces d’occasion.