Divers

Reprogrammation moteur : en quoi ça consiste ?

L’achat d’une voiture peut se faire sur plusieurs bases. On peut par exemple être séduit par l’histoire de l’engin, par sa puissance ou par son design. Une fois l’engin acquis, il est possible que sa puissance ne réponde pas vraiment aux envies du conducteur. C’est dans ce cas que de nombreux conducteurs font recours à la reprogrammation moteur. Une technique qui vise à redonner de la puissance au moteur.

La reprogrammation moteur : qu’est-ce que c’est ?

Généralement, les voitures sont équipées d’un moteur à injection équipé d’un boîtier électronique. Également appelé calculateur ou ECU (Engine Control Unit), le boitier électronique est composé d’un programme avec un ensemble de paramètres qui permet de faire fonctionner le moteur de l’engin. Le boitier est ainsi chargé de donner les ordres aux injecteurs en fonction des différentes configurations prédéfinies par les ingénieurs concepteurs du moteur. La puissance du moteur dépend ainsi des données déjà inscrites dans le boitier électronique. La voiture ne peut ainsi aller au-delà des limites qui ont été déjà établies.

C’est alors qu’intervient le principe de la reprogrammation moteur. Elle consiste en réalité à augmenter la puissance du moteur de la voiture. On opère en quelque sorte une optimisation du moteur pour le rendre beaucoup plus performant et puissant. L’opération consiste à apporter des modifications précises aux paramètres d’origine du boitier électronique. Avec cette opération, on modifie la quantité de carburant injectée ainsi que l’allumage. Il est capital de préciser que cette opération varie d’un boitier à un autre en fonction de la marque ou du modèle de la voiture.

Comment se fait la reprogrammation moteur ?

Pour une reprogrammation moteur, le professionnel a besoin de revisiter de manière informatique la base de données du boîtier électronique tout en y apportant des modifications. Il peut par exemple modifier les données par le diagnostic de la voiture. Il peut également opérer sur le calculateur même de l’engin. Pour effectuer les modifications, le professionnel doit se connecter au boitier ; là, il effectue des retouches spécifiques aux courbes de la cartographie constructeur.

Toutefois, la reprogrammation moteur ne permet pas d’accroitre les caractéristiques mécaniques de celui-ci. Il n’est pas possible, avec cette opération, de modifier la cylindrée ou le rapport volumétrique du moteur. Ce sont des valeurs dimensionnelles et volumétriques qui ne peuvent pas être transformées. Par contre, l’opération de la reprogrammation moteur peut modifier les paramètres de la distribution variable. Il s’agit par exemple de l’ouverture, de la fermeture, et de la hauteur de levée des soupapes. Cette opération peut également influer sur la thermodynamique du moteur, ce qui le rendra plus performant.

Quels sont les avantages de la reprogrammation moteur ?

En optant pour une reprogrammation moteur, l’on cherche surtout à optimiser la capacité d’accélération de la voiture. Cette opération permet surtout d’accroitre la puissance de la voiture ; vous n’aurez même pas besoin de changer de moteur pour cela. Les montées en régimes seront plus vives et le couple moteur sera un peu plus intéressant dès les plus bas régimes.

La reprogrammation moteur permet également de réduire de manière exceptionnelle la consommation de carburant. Lorsque l’opération est très bien réalisée, la consommation de carburant peut baisser de 30 ou de 40 % de la consommation initiale. C’est une solution idéale aussi si l’on veut réduire son impact sur l’environnement ; elle est alors écologique.

Les risques de la reprogrammation moteur : on en parle

La reprogrammation moteur présente des risques lorsqu’elle n’est pas réalisée par des professionnels avertis. Lorsque vous confiez cette opération à une personne non qualifiée, elle risque d’endommager sérieusement le moteur. Les pannes de moteur peuvent ainsi se présenter à plusieurs reprises malgré les interventions de votre mécanicien. Il est également possible que la voiture consomme beaucoup plus de carburant que d’habitude.

Il y a également un risque en rapport avec l’assurance de la voiture. La reprogrammation apporte des modifications non spécifiées dans le contrat d’assurance d’origine. Vous pouvez ainsi vous retrouver avec un contrat nul lorsque vous ne déclarez pas la reprogrammation. Si elle est déclarée, votre assureur risque de mettre un terme à votre contrat d’assurance. De plus, les autorités administratives interdisent la reprogrammation de moteur. Le Code de la route précise que les transformations qui modifient les caractéristiques énumérées sur le certificat d’immatriculation doivent entrainer la modification de ce document. Vous risquez d’enfreindre la loi en optant pour une reprogrammation, ce qui peut entrainer des sanctions.

Combien coûte une reprogrammation moteur ?

La reprogrammation est une opération qui doit absolument être confiée à un professionnel du domaine. Généralement, pour une retouche simple du logiciel, les tarifs varient entre 400 et 2 500 euros. Tout dépendra de la marque de la voiture ou de son modèle. Si vous désirez obtenir des modifications un peu plus avancées qui exigeront des remplacements de certaines pièces, vous pouvez débourser jusqu’à 10 000 euros.