Voiture

Voitures d’occasion : comment bénéficier d’une expertise ?

Si vous ne connaissez rien en mécanique, l’achat d’un véhicule d’occasion peut s’avérer difficile. Comme vous le savez, acheter ce genre de voiture présente quelques risques. Dans cette optique, il faut avoir les bons réflexes. Les conseils avisés d’un expert automobile tel qu’un concessionnaire sont requis. Faire une expertise peut aussi s’avérer payant afin de vérifier la conformité du véhicule. Comment alors bénéficier d’une expertise automobile ? Notre équipe de rédaction vous répond.

Optez pour la sécurité en achetant votre voiture d’occasion chez un concessionnaire

Acheter une voiture chez un concessionnaire permet de bénéficier d’une expertise. Faites le choix de la prudence. Que vous soyez vendeur ou acquéreur, il est toujours recommandé de faire une expertise de véhicule. Vous devez en effet vous assurer du bon état de la voiture avant de conclure une vente. Pour cela, vous aurez besoin d’un expert en automobile diplômé. Sachez qu’il est toujours préférable de faire appel à des professionnels dignes de confiance. Ils vont vous accompagner pendant l’achat de votre véhicule d’occasion.

A lire en complément : Réparation auto : pourquoi devenir franchisé ?

Vous trouverez plusieurs services susceptibles de vous intéresser sur les sites des concessionnaires en ligne comme SLK Automobile, spécialisé en voitures d’occasion. Non seulement ils proposent une expertise pointue, mais ils réparent aussi les véhicules. En plus de cela, vous trouverez de nombreux modèles à la vente. Ainsi, vous pouvez tranquillement procéder à l’achat. Certains garages louent également des voitures, en plus de la vente.

Pourquoi faire une expertise pour un véhicule d’occasion ?

Il y a de nombreux pièges que l’on doit éviter. La plupart du temps, les acheteurs tombent malencontreusement sur le léger kilométrage d’une voiture essence, sur des citadines retouchées ou encore un diesel défectueux. Par ailleurs, faire expertiser la voiture d’occasion avant l’achat est impératif. Bien évidemment, l’expert en automobile analyse la voiture d’occasion sous tous les angles. Cette étude approfondie va offrir un rapport détaillé de l’état de votre bolide. Cette opération est capitale puisqu’elle permet de connaître les antécédents. Elle valorise à la fois la vente du concessionnaire et sécurise l’achat de l’acquéreur.

A lire en complément : Reprogrammation moteur : les différents stages

Le test effectué va repérer toutes les anomalies de la voiture. Le professionnel inclut dans son rapport les photos du véhicule ainsi que ses défauts. Cet expert diplômé va vérifier :

  • la vie antérieure de la voiture,
  • le carnet d’entretien,
  • les dossiers administratifs,
  • le certificat de contrôle technique.

expertise de véhicule d'occasion, concessionnaire

Comment obtenir un rapport d’expertise pour le véhicule ?

Avant toute chose, il faut que vous soyez en possession du contrat. Vérifiez dans le document si l’assureur a l’obligation de vous remettre le rapport d’expertise. Il suffit que vous lui adressiez un courrier par la suite. Notez que les quatre niveaux de labels utilisés lors d’une expertise sont : premium, sélection, convenable, vigilance. Ces derniers correspondent à l’état réel de la voiture au moment où le contrôle a été effectué. À l’aide de ce rapport, les deux parties peuvent échanger en toute transparence.

Il est toujours préférable de faire expertiser votre voiture d’occasion par un spécialiste. De cette manière, vous aurez la certitude que l’achat est sûr. Il va détecter les défauts et les vices cachés afin d’éviter les mauvaises surprises. Informez-vous auprès des greffes des tribunaux. Vous pouvez aussi le demander chez les syndicats d’experts indépendants.

Combien coûte une expertise de voiture ?

L’avantage d’embaucher un expert automobile repose principalement sur la tranquillité d’esprit. Il va s’assurer que le véhicule d’occasion acheté est fiable. Comme vous avez pu vous en douter, le prix va varier selon le type d’expertise choisi. En général, le montant de ce service est entre 70 et 240 euros. Notez que procéder à cette opération constitue un avantage, surtout pour l’acquéreur. Mais avant d’entreprendre cette démarche, consultez votre garagiste. Vous êtes également en mesure de demander des conseils à un professionnel de la mécanique, puisque les problèmes de carrosserie sont facilement détectables.

Comment contester un rapport d’expertise automobile ?

Lorsque vous achetez une voiture de seconde main chez un concessionnaire, il faut être attentif. Regardez s’il a pignon sur rue. Si vous souhaitez faire une expertise ou une contre-expertise, notez qu’il n’y a qu’une seule manière de mandater un expert automobile : c’est de l’engager ! En effet, il faut le faire vous-même. Vous pouvez engager un expert mandaté en faisant une demande ou suite à un sinistre. Ce dernier fera un état des lieux de votre prochaine acquisition.

Il est possible que vous soyez en désaccord avec l’avis de votre expert. Cependant, sa rémunération sera à vos frais. C’est également le cas pour la contre-expertise. Toutefois, il y a une exception. Si vous êtes assuré, vous pouvez bénéficier d’un remboursement. Certaines compagnies d’assurance remboursent une partie des frais de contre-expertise.

Article similaire