Assurance

À quel moment changer votre assurance auto ?

Dans un secteur compétitif comme celui de l’assurance, les clients cherchent à réduire leurs dépenses en matière d’assurance automobile. Le budget alloué à ce poste de dépense est considérable, au point que l’heure est à la réduction de mensualités. C’est pourquoi beaucoup songent à changer leur assurance auto pour réaliser des économies. Cet article vous donne des indications sur quand changer d’assurance auto.

Anniversaire du contrat d’assurance auto

Comme pour tout contrat d’une durée d’un an renouvelé automatiquement, il est possible de changer votre assurance auto à l’échéance de votre contrat actuel.

Lire également : Économique : Prenez une assurance auto temporaire

La loi de Chatel de 2005 a pour objectif de faciliter le changement de leur assurance auto chaque année, à la fin du contrat. Jusqu’en 2015, le contrat d’assurance auto était automatiquement renouvelé chaque année. Ainsi, sans résiliation avant l’échéance, il était prolongé pour une autre année.

Afin de mettre fin au contrat d’assurance auto à l’échéance, vous devez transmettre à l’assureur un courrier deux mois avant. Toutefois, beaucoup négligeaient cette démarche, voyant par la suite leur contrat prolongé d’un an. La loi Chatel a alors exigé aux compagnies d’assurance d’adresser un courrier aux assurés au minimum deux semaines avant la date butoir de résiliation.

A lire en complément : Assurance auto 206 : pourquoi les jeunes conducteurs sont-ils si chers à assurer ?

Ainsi, dans ce courrier, la date limite de résiliation est mentionnée et vous devez la respecter pour changer d’assurance automobile. Si vous recevez le courrier moins de 15 jours avant la date, vous avez un délai de 20 jours pour procéder à la résiliation. Mais, si vous ne recevez pas de courrier, alors il est possible d’envoyer votre lettre de résiliation d’assurance auto à tout moment.

Après un changement de situation

À quel moment changer votre assurance auto ?

Si vous envisagez de changer votre assurance auto au cours de la première année du contrat, les lois Hamon et Chatel n’interviendront pas. En effet, c’est plutôt le Code des assurances qui intervient pour permettre la résiliation de contrat, sous conditions. Les changements de situation pris en compte sont les suivants :

  • La voiture assurée n’est plus en votre possession.
  • Malgré la diminution des risques, la compagnie d’assurance refuse de baisser votre prime.
  • La compagnie d’assurance a augmenté la prime sans justification.
  • Le changement d’adresse.
  • votre situation ou votre statut matrimonial a changé.
  • La retraite ;

La loi Hamon pour changer d’assurance auto

La loi Hamon a consolidé la loi Chatel et les droits des assurés afin de faciliter le changement d’assurance auto. Mise en application depuis janvier 2015, elle permet à chacun de changer d’assurance automobile à n’importe quel moment après une année de contrat. Donc, bien que le contrat soit toujours renouvelé automatiquement, l’engagement d’un an est annulé suite à la première année.

Modification du risque

La prime d’assurance peut diminuer lorsque le risque est modifié, notamment s’il diminue. Mais, si vous n’obtenez pas de baisse de prime de la part de l’assureur, vous pouvez opter pour un autre contrat d’assurance. Pour ce faire, il faut écrire lettre recommandée avec accusé de réception à la compagnie. Par la suite, la résiliation du contrat sera effective dans un délai de 30 jours.

Résiliation d’assurance auto suite à une vente ou un vol du véhicule

L’assurance auto est une assurance de bien. En outre, dès que vous ne disposez plus du bien à assurer, vous avez la possibilité de résilier votre contrat d’assurance auto. Si jamais votre voiture est volée, vous pouvez mettre fin à votre contrat au lieu d’en changer. Cela s’applique également dans le cadre d’une vente automobile.

Article similaire