Ecolo

Les choses à savoir avant d’investir dans une voiture électrique

Mois après mois, année après année, la voiture électrique monte en puissance sur le marché automobile français. Pour preuve, au cours du mois de mars 2020, 5510 voitures électriques et 1807 voitures hybrides rechargeables ont été immatriculées dans l’Hexagone, selon les chiffres du baromètre mensuel de l’Avere France. Sur l’ensemble du premier trimestre 2020, ce sont au total plus de 25 000 voitures électriques qui ont été immatriculées dans le pays, ce qui constitue une hausse de 146% par rapport à l’an passé. Désormais, on estime que ce type de véhicule représente environ 7% de l’ensemble du marché automobile français en ce qui concerne les véhicules particuliers.

Il faut dire que, avec près de 30 000 points de charge ouverts au public, les routes françaises permettent désormais au plus grand nombre de céder à l’appel de la voiture électrique. Si vous n’êtes pas encore passé à l’automobile électrique, mais que vous y songez de plus en plus, il est important que vous puissiez profiter de toutes les informations nécessaires pour prendre la bonne décision. Heureusement pour vous, c’est ce qu’on vous propose de découvrir ci-dessous !

A découvrir également : Ce qu’il faut savoir avant d’acheter une voiture électrique d’occasion

La voiture est réellement écologique

Parmi les mythes qui entourent la voiture électrique, il y en a un qui est particulièrement tenace… Et particulièrement attirant : nombreux sont ceux qui pensent que les voitures électriques ne nuisent absolument pas à la nature. Qu’on se le dise, c’est faux. La voiture électrique n’est absolument pas un moyen de transport miracle qui va nous permettre de sauver l’environnement.

A voir aussi : Tout savoir sur la vignette Crit’Air

Il est vrai que ce type de véhicule émet nettement moins de polluants que les voitures essence et diesel, notamment en ce qui concerne les particules fines émises via les pots d’échappement qui sont les plus toxiques. Quoi qu’il en soi, il est important de préciser que, comme tout véhicule, la voiture électrique émet forcément certaines particules. Des particules qui sont liées à l’abrasion des pneus, de la route ou encore des freins. Par ailleurs, la voiture électrique fonctionne par définition grâce à l’électricité. Or, produire de l’électricité génère toujours (ou presque) plus ou moins de pollution.

En cela, on voit bien que la voiture électrique n’est pas un véhicule magique qu’il faut privilégier à tout prix pour préserver au mieux l’environnement. Cela étant dit, à l’heure où de plus en plus de Français veulent s’engager pour la planète au quotidien à travers des activités ludiques et sportives comme le poker ou bien lors de grands festivals, et pas seulement à l’occasion du Jour de la Terre, le fait d’opter pour un moyen de transport qui pollue moins que les véhicules traditionnels est effectivement un choix très louable qui a d’ores et déjà fait ses preuves.

La voiture électrique ne coûte pas forcément trop cher

Problème, pour beaucoup de Français, la voiture électrique semble inaccessible, car disposant d’un prix d’achat bien plus élevé que les voitures traditionnelles. Pourtant, il faut le savoir, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour acquérir le véhicule écologique de votre choix. Des aides qui peuvent être particulièrement intéressantes en fonction de la région où vous vivez. Dans un premier temps, l’État français propose le bonus écologique pour tous, à savoir une aide financière qui concerne l’achat ou la location longue durée de véhicules propres, à condition qu’ils soient neufs. Elle représente jusqu’à 27% du prix d’achat toutes taxes comprises, ce qui peut s’avérer très intéressant.

En marge de cela, le gouvernement français propose aussi une prime à la conversion pour remplacer un véhicule plus polluant et diverses régions, par exemple la Haute-Normandie, le Nord-Pas-de-Calais ou encore l’Indre et les Bouches-du-Rhône, disposent de primes qui permettent de soulager quelque peu les particuliers décidant d’investir dans une voiture électrique. Tous ces éléments permettent de faire baisser la facture au moment de l’achat d’un tel véhicule. Et à cela s’ajoute le fait que le particulier économise ensuite sur le prix du carburant, non négligeable, tout au long des années durant lesquelles il utilisera sa voiture électrique.

Vers quels modèles se tourner ?

De plus en plus de constructeurs automobiles investissent actuellement dans la voiture électrique. En France, c’est la Renault ZOÉ qui est la plus populaire, devant la Peugeot e-208 et la Tesla Model 3. Ces trois véhicules s’imposent comme des valeurs sûres sur le marché.

Parmi les autres modèles à surveiller, on vous parlera forcément de la Porsche Taycan, berline haut de gamme 100% électrique, qui vient d’être récompensée par deux médailles d’or au classement mondial 2020 de la meilleure voiture. En pratique, la Porsche a triomphé en tant que voiture haut de gamme mondiale de l’année et voiture de sport mondiale de l’année. Maintenant, c’est certain, ce modèle suppose un investissement très (très) conséquent.

Parmi les modèles plus abordables, notons que Renault devrait dévoiler un SUV électrique très prometteur d’ici la fin d’année 2020. Un modèle qui pourrait bénéficier de près de 600 km d’autonomie d’après les premières indiscrétions.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0