Sport

Portrait : Timothy Peisselon, 13 ans et déjà professionnel du karting

kartingÀ 13 ans seulement, Timothy Peisselon est devenu après à peine 5 ans de pratique un véritable professionnel du karting. Depuis ses débuts en 2010, ce jeune pilote ne cesse de gravir les échelons avec une détermination sans faille. En 2013, il fut le grand vainqueur du trophée Kart Mag pour la catégorie minime. Une ascension qui le conduira en coupe de France cadet où il terminera vice-champion en 2014. Soutenu par Philip Bianchi, le père de Jules, ce petit bonhomme sait bien qu’il faut bien s’entourer afin de percer dans ce sport peut-être accéder un jour à la formule 1.

De belles victoires depuis ses débuts

À 13 ans déjà, Timothy compte déjà plusieurs victoires à son palmarès. Lors de sa première année de compétition en Mini-Kart, il remporta une belle victoire au niveau régional. Très vite, plusieurs autres coupes vont venir s’ajouter à son armoire. Sa plus prestigieuse victoire en minime, c’est sans doute celle du fameux tournoi de Kart Mag où il remporta haut la main la compétition. Lors du Championnat de France de Karting, il réussit une prestation remarquable en remportant une 4e place. En 2014, après avoir été vice-champion en coupe de France, il réussit à remporter l’une des 6 manches du Championnat de France alors qu’il s’agissait de sa première participation.

Un sportif qui vit sa passion

Si l’on sait que le karting à la Ciotat de compétition est aujourd’hui devenu un sport très exigeant, il faut beaucoup d’investissement à l’athlète pour devenir un champion. En effet, ce sport utilise des machines très performantes qui sont assez proches des voitures de course. Pour atteindre ses objectifs, Timothy pratique d’autres sports en parallèle tels que le vélo et le squash, le footing et l’escalade. Ce qui lui permet d’avoir la condition physique nécessaire durant les grandes compétitions. Mieux, Timothy n’a pas hésité à s’inscrire en cour à distance afin de mieux se concentrer à sa passion. Dans cette entreprise, il bénéficie d’un soutien de taille en la personne de Philippe Bianchi et fait partie de son équipe « Bianchi Driver Team ».