Actualités

Comment passer le code le plus vite possible ?

Ugh, l’examen du code. Comme si la préparation de l’épreuve pratique de conduite n’était pas assez stressante, vous devrez également passer l’épreuve théorique avant d’obtenir votre permis de conduire définitif. Pour vous aider à obtenir les meilleures notes, nous vous donnons quelques conseils pour passer le code le plus vite possible.

Réservez votre examen du code

A lire aussi : Solliciter un avocat expert en permis de conduire, une solution qui tient la route !

Cela peut sembler évident, mais vous devez vous assurer d’être inscrit à votre examen du code. Si vous avez pris des leçons par l’intermédiaire d’une auto-école, celle-ci fera l’inscription pour vous. Si vous êtes un candidat libre, vous pouvez faire l’inscription auprès de : la Poste ou les sociétés SGS, Bureau Veritas, Pearson Vue, Dekra. Assurez-vous de vérifier combien de temps il faut attendre pour passer un examen.

Consultez le code de la route

Le Code de la route est une excellente source pour acquérir plus de connaissances sur ce qui vous attend. Il existe également de nombreuses aides à la révision disponibles dans les magasins et en ligne pour vous aider à apprendre et à vous entraîner pour votre examen théorique. Code en Poche dispose également d’une partie utile sur son site Internet concernant la pratique et la révision de l’examen théorique.

A lire aussi : RoadEyesCam lance sa dashcam recSMART

Étudiez à l’avance

Vous avez plus de chances de réussir l’examen si vous étudiez davantage et si vous lisez le Code de la route de manière approfondie. Il est préférable d’étudier à l’avance plutôt que de bachoter à la dernière minute. Assurez-vous de tout comprendre, car ce que vous apprendrez vous préparera à devenir un excellent conducteur (et sûr) pour la vie.

Essayez de passer un test théorique fictif

La seule façon de vous rendre compte de la qualité de vos études est de passer un examen blanc. Il vous donnera une idée réaliste de ce à quoi vous pouvez vous attendre lors de l’examen réel et vous aidera à identifier vos points faibles.

Entraînez-vous sur la route

Nous apprenons tous de différentes manières. Vous pouvez donc utiliser et tester ce que vous apprenez en voiture (même si vous êtes un passager). Si vous êtes en voiture avec quelqu’un comme l’un de vos parents, vous pouvez lui demander de repérer les dangers et les panneaux de signalisation ou de vous tester sur des scénarios spécifiques lorsque vous êtes sur la route.

Consacrez-y des heures

Oui, lorsqu’il s’agit de réviser, rien ne remplace les heures de travail. Les questions de votre examen théorique seront choisies au hasard, vous devez donc être capable de répondre à TOUTES les questions du manuel de l’examen théorique du code de la route, soit environ 1000 questions possibles !

Et n’oubliez pas de vous entraîner à la perception des dangers. Vous devez obtenir un minimum de 35 sur 40 à l’examen à choix multiples pour réussir.

Entraînez-vous à répondre sous pression en demandant à des amis ou à des membres de votre famille de vous interroger. Gardez à l’esprit que lors du vrai test, vous aurez 30 minutes pour répondre aux 40 questions.

 Détendez-vous et soyez sûr de vous

La veille de votre examen, essayez de bien vous reposer et n’oubliez pas de manger avant de vous rendre au centre d’examen. Des études montrent que le fait de sauter le petit-déjeuner réduit les fonctions cognitives et l’efficacité du travail, ce qui peut entraîner une mauvaise note à votre examen théorique de conduite.

En outre, de multiples études ont montré que le manque de sommeil a un effet négatif sur la mémoire et d’autres capacités cognitives vitales.

Sans un sommeil approprié, vous ne parviendrez pas à retenir la plupart des informations que vous avez passées à étudier pendant des semaines. Veillez à vous coucher tôt et à dormir au moins 7,5 heures avant votre examen pour vous assurer que votre corps est suffisamment reposé avant de passer le test.

Article similaire