Voiture

L’évolution du design Citroën : De la 2CV classique à la C4 Cactus moderne

Depuis sa création en 1919 par André Citroën, la marque aux deux chevrons a marqué le marché de l’automobile par des modèles emblématiques. De la 2CV à la C4 Cactus, Citroën a enchaîné les innovations et les prises de risque.

2 CV Citroën : la voiture française par excellence

La 2CV est sûrement l’un des modèles les plus emblématiques de Citroën. La deuche, pionnier de ce qu’est la « voiture outil de travail« , fut une véritable innovation, tant par son design que par son concept et ses technologies. La 2CV embarque un moteur bicylindre, une suspension suffisamment souple pour rouler dans les champs.

A voir aussi : Permis auto : 4 solutions pour enfin passer le Code

La Tin Snail, comme les Britanniques les appellent, se reconnaît par sa carrosserie très arrondie et ces innovations techniques comme avec son système d’embrayage. En 1954, en parlant du kit d’embrayage, Citroën introduit l’embrayage centrifuge sur la 2CV.

Citroën DS : un concentré d’innovations techniques

Citroën lance en 1955 le modèle DS, une voiture révolutionnaire, relativement en avance sur son époque. Citroën innove et rompt avec le design très courbé de la deuche pour doter la DS d’un design aux lignes audacieuses, comme on peut le voir avec son long capot – qui était prévu pour un moteur 6 cylindres !

A lire également : OÙ TROUVER VOS BARRES DE TOIT POUR VOTRE PEUGEOT EXPERT ?

Au bout du capot légendaire de la DS, Citroën a introduit depuis 1967 les phares pivotants. Mais dès son lancement en 1955, la DS affichait des technologies et des innovations techniques avant-gardistes avec sa suspension hydropneumatique légendaire, l’introduction de la direction et de la boîte de vitesses assistées ou encore son volant monobranche.

La marque aux deux chevrons introduit aussi les freins à disque à l’avant avec son système de freinage novateur. En 1969, la DS devient la première voiture à embarquer un moteur électronique à injection.

Citroën SM : la S Maserati de Citroën

La Citroën SM n’a pas connu le même succès que la DS produite jusqu’en 1975. La sportive de grand tourisme de Citroën avait pourtant tout pour séduire avec son moteur Maserati V6 de 2670 cc et ses carburateurs Weber.

La Citroën SM, utilisant un châssis développé à partir de la DS, adopte par contre une robe plus sobre d’une allure plus futuriste, dessinée par Robert Opron – celui qui est aussi à l’origine du dessin de la Citroën CX, successeuse directe de la DS.

De la DS, la SM a gardé les suspensions hydropneumatiques et les phares directionnels pivotant avec la direction pour s’adapter dans les virages. La Citroën SM se démarque par son volant ovoïde ajustable en hauteur et ses roues arrière carénées. Ne rencontrant pas le succès en France et en Europe, la SM séduit plus aux Etats-Unis où elle a été lancée un an après son lancement en France.

2014 : l’entrée de la C4 Cactus

Citroën est l’une des marques les plus innovantes ayant marqué l’industrie automobile française et mondiale. Au fil des décennies, la marque aux chevrons a conçu plus de 100 modèles de voitures. La 2CV, la DS, la SM et la CX, et la C4 Cactus sont les modèles clés de la marque.

Avec sa C4 Cactus, lancée en 2014, la marque aux chevrons se lance sur le marché du crossover citadin et se démarque encore une fois en équipant le modèle de Airbumps à l’avant et sur les flancs. Un concept unique à la Citroën servant à protéger le véhicule des chocs et des coups de portières et qui lui donne un design décalé, dont le succès a été quelque peu mitigé.

Article similaire