Administratif

Que savoir du certificat de conformité européen ?

Pour rouler en toute quiétude les véhicules achetés à l’étranger sur le territoire de l’union européen, vous aurez besoin d’un certificat de conformité européen. Ce document très important destiné à simplifier les démarches administratives aux propriétaires de véhicules est délivré par le constructeur. Il renseigne certaines informations techniques et concerne uniquement quelques modèles de voitures. Découvrez tout ce qu’il convient de savoir sur ce certificat.

Quelles sont les informations renseignées sur le COC ?

Le certificat de conformité européen (COC) renseigne des informations essentielles sur la voiture concernée. Ces données concernent principalement les spécificités techniques du véhicule. Il s’agit entre autres du nombre de roues et d’essieux, de la puissance nette, de la cylindrée ou encore de la source d’énergie. Le poids à vide, la charge maximale, ainsi que le nombre de sièges et la couleur de la carrosserie sont aussi des informations à retrouver sur le COC.

A lire en complément : Comment calculer un prix de revient Kilometrique ?

Quels sont les véhicules concernés par le certificat de conformité européen ?

Le certificat de conformité européen concerne uniquement les voitures dont le poids brut est inférieur à 3,5 tonnes. Aussi, ces véhicules doivent disposer de 8 places assises au plus sans compter celle du conducteur. Elles sont regroupées en sept catégories environ : M, N, L, O, T, C, R.

Les véhicules de la catégorie M sont ceux qui sont destinés à transporter des personnes. Ils doivent posséder quatre roues au moins. On retrouve dans cette catégorie les berlines et les bus. Dans la catégorie N se trouvent les voitures à utiliser pour transporter des marchandises. Il s’agit par exemple des fourgons et des fourgonnettes.

A découvrir également : Duplicata de carte grise, comment procéder ?

La catégorie L rassemble les véhicules à moteur qui comportent deux ou trois roues. C’est le cas des scooters et des motos.

Pour ce qui est de la catégorie O, elle regroupe les voitures ayant un certificat de conformité remorque. La catégorie T quant à elle réunit les véhicules à moteur et à roues qui doivent servir à un usage agricole.

Au sein de la catégorie C se trouvent les véhicules agricoles disposant d’un moteur et d’une cheville et qui sont capables de circuler en dehors des voies publiques. Les automobiles qui sont équipées d’une remorque sont regroupées dans la catégorie R.

Il convient de rappeler que le COC concerne les automobiles dont la première immatriculation s’est faite après 1995.

Combien coûte ce document ?

Si ce document est reçu à l’achat chez le constructeur, il ne devrait rien vous coûter. Par contre, si vous devez en faire la demande, il sera nécessaire de payer certains frais qui peuvent s’élever à au moins 100 euros. Ces frais varient d’une marque à une autre. Ainsi, il faudra dépenser 120 euros environ pour les voitures des marques Audi et Volkswagen. Approximativement 150 euros seront nécessaires pour les marques Lexus et Toyota. Pour les marques Mini et BMW, il faudra au moins débourser 180 euros.

Le COC des marques Dacia et Renault coûtera environ 230 euros pendant que celui des marques Citroën et Peugeot devra coûter 280 euros. Quant aux voitures des marques SsangYong et Porsche, il vous faut dépenser au moins 290 euros pour avoir le COC.

Article similaire