Actualités

Tous les trucs et astuces pour aider votre voiture à affronter l’hiver

L’hiver est la saison la plus difficile pour les voitures et elle est encore plus difficile pour celles d’entre elles qui passent la nuit dehors. Mais attention! Ce sont les conducteurs mal préparés qui subissent les conséquences : énervement, fatigue, dégâts matériels, journées de travail perdues et parfois même, leur sécurité n’est plus assurée.

Alors, il faut anticiper! N’attendez pas l’arrivée des nuits glaciales pour agir!

Lire également : Qu'attendre de Red Bull cette saison ?

Pour s’adapter aux contraintes de l’hiver et minimiser les dégâts qui en découlent, pour que votre voiture résiste au froid et soit toujours prête à vous rendre service quand vous en aurez besoin, les conseils suivants pourront vous être utiles.

Votre voiture est-elle prête pour affronter l’hiver ?

Chez vous si vous êtes un bon bricoleur ou chez le garagiste, vous devez entretenir les éléments clés dont votre voiture aura le plus besoin durant l’hiver :

A lire en complément : Les pièces de carrosserie adaptables, pourquoi les acheter ?

    • Commencez par tester la charge de la batterie. Au moindre signe de faiblesse, il ne faut pas hésiter à la remplacer. Il faut s’assurer aussi du rendement de l’alternateur et de sa courroie…
    • Changez vos balais d’essuie-glace avant le début de chaque hiver. N’oubliez pas qu’au volant, bien voir et être vu est primordial !
    • Vérifiez le liquide de refroidissement et le liquide lave-glace : En cas de mélange avec de l’eau minérale, il faudra les vidanger et les remplacer par des liquides antigel.
    • Vérifiez l’état et la pression des pneus : avec la pluie, la neige et le verglas, l’adhérence à la route n’est pas garantie avec des pneus dont la profondeur des rainures est inférieure à 3 mm.

Il serait judicieux de changer les 4 pneus au moins 1 fois tous les 3 ans. Après l’hiver (3 à 4 mois d’utilisation), vous pourrez les garder en réserve pour l’hiver prochain.

Quant à la pression, elle diminue avec le froid. Il est donc conseillé d’ajouter au moins 0.2 b à la pression habituelle. N’oubliez pas de vérifier la pression de votre pneu de secours au moins 1 fois tous les 15 jours.

    • Faites la vidange du moteur avec une huile de synthèse assez fluide de type 5W30 ou 5W40.
    • Si vous avez fait des rajouts d’eau minérale au liquide de refroidissement et au liquide lave-glace durant l’été, il faudra les vidanger avec des liquides antigel à haute performance.
    • Vérifiez les feux et le circuit d’éclairage : en hiver, la nuit tombe vite. De plus, avec la neige et le brouillard, la visibilité diminue. Pour voir et être vu, le changement des phares endommagés, des ampoules grillées, et le réglage de la hauteur des feux avant s’imposent.
    • Vos systèmes de climatisation, de ventilation et de dégivrage de la lunette arrière fonctionnent-ils à 100% ? Dans le cas contraire, il faudra faire les réparations nécessaires : recharge en gaz, réparation ou changement du compresseur du climatiseur, vérification de l’étanchéité des tubes et des durites, réparation des coupures dans les lignes de dégivrage…

Avez-vous préparé les équipements hiver nécessaires pour votre voiture ?

Vous ne pouvez quand-même pas combattre la neige, le givre et le verglas ou essayer d’ouvrir les portières bloquées les mains nues et/ou avec votre tenue de travail ?
Le matériel dont vous aurez besoin en hiver pourra être réparti comme suit :

      • Produits et instruments à garder dans le coffre ou dans l’habitacle. Vous pourrez en avoir besoin le matin, le soir en rentrant du travail ou en cours de route :
        1. Un câble de démarrage pour vous dépanner ou pour dépanner le voisin.
        2. Du talc, de l’huile siliconée ou de la glycérine pour ouvrir les portières bloquées.
        3. 2 à 4 sacs de congélation adaptés aux balais essuie glace et aux rétroviseurs extérieurs.
        4. 1 bidon lave glace antigel de 5 litres pour faire l’appoint en cas de besoin.
        5. 1 Kit de secours qui comprend 1 sac de transport, 1 triangle de signalisation, 1 paire de gants, des lingettes désincrustantes, 1 lampe torche avec pile chargée, 1 trousse de secours et 1 ou 2 gilets de sécurité à haute visibilité à mettre dans l’habitacle de la voiture.
      • Produits et instruments à garder dans votre domicile
        Vous les utiliserez le soir avant de fermer votre voiture ou le matin avant d’aller au travail :

        1. Une bâche pour couvrir la totalité du véhicule le soir après l’avoir fermé.
        2. Un grattoir ou une raclette pour dégivrer les vitres.
        3. Une pelle à neige pliable vous aide.
        4. Une bombe dégivrante si la couche de givre sur le pare brise et la lunette arrière est très épaisse.
        5. Un vaporisateur pour dégivrants naturels préparés à domicile si la couche de givre n’est pas assez épais.

pelles hiver

Prévenir le givre et la buée le soir avant le début de nos nuits glaciales

      • Pour prévenir le blocage par le gel des portières de votre voiture, vous pouvez essayer l’une ou l’autre des solutions suivantes :
        1. Couvrir votre voiture avec une bâche.
        2. Couvrir le pare-brise et la lunette arrière avec des cartons adaptés et bien fixés.
        3. Couvrir la serrure avec un ruban adhésif. Pour que le matin, la clé y pénètre facilement.
        4. Y injecter de la glycérine ou un mélange d’huile et de silicone.
        5. Couvrir les joints caoutchouc des portières avec une couche de talc, de savon blanc, de cire de bougie ou de graisse marine.
      • Pour protéger les vitres (y compris le pare brise et la lunette arrière) contre le givre, d’autres astuces ont fait leurs preuves dans des circonstances pareilles :
        • Préparez un mélange de 1.5 litre de vinaigre blanc avec 0.5 litre d’eau, de l’alcool à 90°C ou du vinaigre d’alcool et le vaporisez sur les faces extérieures des vitres (y compris le pare brise et la lunette arrière) à condition qu’elles soient sèches.
        • Frottez la surface du pare brise ou de la lunette arrière avec un morceau de pomme de terre coupée en 2. Une couche visqueuse se forme et empêche le givre de se coller au verre.
      • Pour empêcher la buée de se former sur les faces intérieures des vitres (pare brise, lunette arrière non dégivrante…), vous pouvez essayer les solutions suivantes :
        1. Les couvrir avec du shampoing ou du savon en utilisant un chiffon de type spongieux.
        2. Utilisez un spray ou un produit absorbant l’humidité.
      • Pour protéger les rétroviseurs extérieurs et les balais essuie-vitre en position verticale, couvrez-les avec des sacs de congélation adaptés à leurs formes ou même avec des chapeaux ou des chaussettes.

Nos techniques pour enlever les couches de neige et de givre, entrer dans sa voiture ou encore démarrer son automobile

    • Pour déneiger ou dégivrer votre véhicule, les moyens ne manquent pas. Vous pourrez choisir l’une des méthodes suivantes selon votre humeur et de votre prédisposition à l’effort :
      1. Méthode manuelle avec une pelle pour enlever la couche de neige et un grattoir, une raclette ou même une ancienne carte bancaire pour enlever le givre qui couvre les vitres.
      2. Verser de l’eau tiède ou de l’eau salée à l’aide d’un seau ou même de l’eau de robinet sur les surfaces à dégivrer ou à déneiger. Mais attention ! Utiliser de l’eau chaude pour accélérer le dégivrage de vitres pourrait créer des fissures ou encore les casser.
      3. Répandre un peu de sel sur le givre quand il est très épais pour accélérer sa fonte.
    • Pour résoudre le blocage des portières par le gel, voici quelques solutions :
      1. Mettez vos gants et chauffez la clé avec un briquet durant 2 à 3 minutes, puis essayez de l’introduire dans la serrure petit à petit. En cas de résistance, il ne faut pas trop forcer.
      2. Pour gagner du temps, vaporisez la fente de la serrure avec une bombe de dégivrage.
      3. Préparez un mélange d’eau chaude et d’alcool à bruler et utilisez un chiffon mou pour en verser un peu autour de la portière. Vous verrez qu’après 1 ou 2 essais, les joints de la portière finiront par se libérer…
    • En hiver, le démarrage matinal est le plus difficile, surtout pour une voiture qui passe la nuit dehors. Dans des conditions aussi rudes, la batterie est très sollicitée. Pour l’aider à garder sa performance le plus longtemps possible, voici quelques astuces :
      1. Pour les véhicules diesel, commencez par le préchauffage.
        1. Pour tous les types de véhicules, les premières tentatives de démarrage doivent très courtes (3 à 4 secondes). En démarrant, ménagez le moteur en laissant l’embrayage enfoncé à fond. Avec ces précautions, un moteur et une batterie en bon état, la voiture démarra sans problème. Dans le cas contraire, le dépannage et le remorquage restent les deuxièmes solutions.

Comment résoudre le problème du blocage du frein à main et le désembuage de vos vitres?

Un frein à main bloqué par le gel empêche la voiture de démarrer même si elle est en bon état sur le plan mécanique. Vous pouvez éviter ce type de problème en suivant les recommandations suivantes :

Le soir, n’utilisez pas de frein à main quand vous garez votre voiture devant votre domicile.

Pour assurer sa stabilité de la voiture, laisser votre 1ère vitesse, si le terrain est légèrement incliné vers le haut et en marche arrière s’il est incliné vers le bas. Vous pouvez ensuite sécuriser votre voiture avec des cales à mettre sous les roues avant ou arrière.

Vitres bloquées par le gel ou embuées : inutile d’appuyer sur le bouton de l’ouverture électrique ou d’essayer de les ouvrir à la main. Vous risquez d’endommager tout le mécanisme. Démarrez et après 5 mn de route, commencez par actionner le système de ventilation pour absorber le surplus d’humidité. Ensuite, quand l’aiguille du thermomètre gagne quelques degrés, chauffez l’habitacle avec le climatiseur en orientant les flux d’air chaud vers le pare brise. L’air chaud absorbe plus rapidement l’humidité : après 2 à 3 mn, la buée disparaît totalement et la visibilité s’améliore…

Pièces & Pneus, référe plus de 500 000 références de pièces et accessoires auto, pneumatiques et outillage.

Article similaire