Actualités

Automobile : le marché de l’occasion métamorphosé

Les Français n’ont pas toujours vu du bon œil le marché des véhicules d’occasion. Depuis quelques années, leur regard a changé : deux Français sur trois préfèrent acheter une voiture d’occasion. Si le secteur de l’occasion se porte aussi bien, c’est en partie à cause des fermetures d’usine et de la pénurie de semi-conducteurs qui ont touché le secteur du neuf. Tous ces éléments viennent chambouler le marché de l’occasion qui est en train d’afficher une nouvelle figure.

Le marché de l’occasion en quelques mots

Lire également : Quelle voiture sans permis choisir ?

Il n’y a pas que les Français qui sont aujourd’hui intéressés par les voitures d’occasion. Sur le marché européen, ce secteur est estimé à près de 600 milliards d’euros. Le plus étonnant, c’est qu’une bonne partie de ces transactions se fait sur Internet. C’est pourquoi on retrouve de plus en plus de concessionnaires et de courtiers automobiles sur la toile.

La plupart des clients s’attendent à des voitures récentes bien équipées et surtout qui sont moins polluantes. Certains vont même jusqu’à choisir des voitures électriques et hybrides, même si ces derniers ne représentent qu’une infime partie des ventes de voitures d’occasion.

A découvrir également : Quels cadeaux offrir à son enfant pour Noël ?

Payer moins cher et trouver un bon véhicule

Avec la situation actuelle, beaucoup de ménages préfèrent rester sur la prudence. En effet, ils préfèrent moins dépenser, autrement dit, mettre un grand budget dans une nouvelle voiture. Ils ont également compris qu’avec leur budget, ils peuvent trouver un bon véhicule. Sur le marché de l’occasion, ce sont les modèles de moins de trois ans avec au compteur 30 000 à 40 000 km qui sont les plus prisés.

Dans cette collection, on a différents véhicules, et même des modèles plus récents. Cependant, pour ces derniers, il faudra payer quelques milliers d’euros en plus. Dans tous les cas, vous pourrez trouver une belle affaire sur le marché de l’occasion.

De nouveaux arrivants dans le secteur de l’occasion

L’occasion prend de plus en plus de place dans le domaine de l’automobile. Il continuera dans cette lancée sur les prochaines années. Certaines structures ont alors compris le chiffre qu’elles peuvent se faire dans l’occasion qu’elles s’y sont lancées. On peut par exemple citer les grands constructeurs qui ont créé leur label : Das Welt Auto pour Volkswagen, Renault Occasions pour Renault ou encore Hyundai Promise pour Hyundai.

À côté de ces nouveaux arrivants, les concessionnaires se doivent de renforcer leur place. Ils doivent redoubler d’efforts pour ne pas perdre leur part de marché et pour ceci, certains proposent des solutions comme le rachat cash de véhicules occasion pour permettre l’acquisition rapide d’une nouvelle voiture chez eux-même. Concessionnaires, envie d’écouler rapidement votre stock ? Vous pouvez vous faire accompagner par https://www.upyourbizz.fr

Le reconditionnement, la réussite de l’occasion

Si on dit que le marché de l’occasion est métamorphosé, c’est aussi par le fait qu’il y a cette étape de reconditionnement. Oui, on n’a plus de simples garagistes qui s’occupent de la remise en neuf, mais on a aujourd’hui des usines de reconditionnement de voitures. Derrière ces usines, on a les géants de la construction automobile et aussi des concessionnaires.

Renault n’est quelque peu en retard, mais d’ici deux années, son usine de reconditionnement à Flins dans les Yvelines tourne à plein temps pour faire un milliards d’euros par an. Parmi les concessionnaires qui ont déjà leurs usines de reconditionnement, on peut citer Emil Frey France. Son usine est localisée à Ingrandes dans la Vienne.

Ce reconditionnement a semblé bien faire les affaires d’Aramisauto. Son usine de reconditionnement de véhicules dans la Drôme compte actuellement plus de 130 salariés et génère quelques milliers d’euros par an pour le groupe.

Article similaire