Pratique

Des pièces moto imprimées en 3D

L’impression 3D ou la fabrication additive est une technologie révolutionnaire dont les applications sont multiples, et ce, dans différents secteurs d’activité. Cette solution permet de créer des pièces détachées en tous genres et dont la complexité était autrefois une limite infranchissable. Cette fonctionnalité est aujourd’hui une aubaine pour la création de pièces de moto sur mesure.

Le marché et la limite de la customisation de motos

Aujourd’hui, la customisation de motos est devenue un marché prolifique en raison de la forte demande. Certains motards customisent leur moto pour des raisons purement esthétiques. D’autres motards customisent pour améliorer les performances de la moto notamment pour la course. Dans les deux cas, la demande auprès des entreprises qui sont spécialisées dans ce domaine est forte. Toutefois, l’offre n’arrive pas à suivre la demande. Joe Takai, directeur chez Mercury Customs, une entreprise spécialisée dans la customisation de moto, témoigne sur ce sujet. Il explique que l’entreprise n’arrive pas à suivre le délai des livraisons de pièces demandées par la clientèle. Il faut savoir que le processus de création peut prendre plusieurs mois. Il y a plusieurs étapes à passer allant de la conception à l’éventuelle révision, en passant par la modélisation et les examens. Joe Takai expliqué qu’il fallait trouver une solution pour rationaliser le processus et procurer un calendrier concret pour les clients.

A lire également : Stations superethanol : où et comment trouver du bioéthanol en France ?

La solution par l’impression 3D

Le service impression 3D se présente comme une solution pertinente pour répondre la rationalisation de processus de création de pièces. Cette technologie permet de faciliter la création de pièces détachées, ce qui réduit le délai de mise sur le marché. Une imprimante 3D permet de réaliser une large gamme de pièces détachée pour moto, de la carrosserie aux éléments spécifiques, avec la possibilité de personnaliser. Chez Mercury Customs par exemple, l’entreprise a créé une « barre lumineuse LED – le Prolite – dans l’arc d’aile ». Joe Takai explique que cette pièce aurait été impossible à mettre au point en utilisation les méthodes de fabrication traditionnelles comme le moulage par injection. Sinon, il y a également l’entreprise espagnole Born Motor qui prône l’utilisation des imprimantes 3D de BCN3D Technologies. Cette imprimante permet de réaliser de pièces détachées de toutes les tailles comme un boitier de tableau de bord.

Les avantages de l’impression 3D

Que ce soit Mercury Customs ou Born Motor, les deux entreprises ont reconnu les atouts procurés par l’impression. Ces atouts sont la réduction du délai et la réduction du coût. Joe Takai de chez Mercury Customs explique qu’ils n’ont plus à dépendre des fournisseurs, le processus est devenu efficace au point d’expédier les commandes dans un délai d’une semaine. Il explique que l’atelier économiser par mois entre 5000 $ et 8000 $. De son côté, Born Motor explique que la création d’un tableau de bord a pris entre 5 à 8 heures, pour un coût de 6 euros. L’entreprise économise 2 000 euros par moto.

A voir aussi : Acheter un tapis de coffre voiture

Bref, le service impression 3D se présente comme une solution tout à fait indiquée pour répondre aux besoins du marché des 2 roues, notamment la customisation. Il permet de réduire d’assurer une production sur-mesure, en réduisant le délai et le coût. 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0