Pratique

Comment fonctionne la reprise de voiture ?

La reprise de voiture est le fait de se faire racheter sa voiture par un professionnel afin de pouvoir s’en acheter une autre. Vous avez donc la possibilité de céder votre ancienne voiture à un concessionnaire, à un mandataire, ou à un agent mono ou multimarque. La reprise de voiture est plébiscitée par les Français, car le processus de vente est plus rapide et moins compliqué que la vente directe. Toutefois, pour vous assurer de bénéficier de ses avantages, vous devez prendre soin de bien choisir le type de reprise et de négocier.

Typologie des reprises de voiture

La reprise de voiture peut revêtir deux formes, selon que vous ayez besoin de racheter un autre véhicule ou non.

La reprise cash

La reprise cash également appelée reprise directe ou sèche est le fait de faire reprendre votre ancienne voiture sans que vous soyez obligé d’en racheter une autre en contrepartie. Ce type de reprise n’est pas proposé par les concessionnaires, toutefois, vous pouvez approcher les mandataires et certaines sociétés spécialisées à cet effet.

La démarche de la reprise sèche consiste dans un premier temps à faire estimer le prix de votre véhicule par un commercial. L’estimation se fait en ligne à l’aide des informations que vous fournissez ainsi que des photos de la voiture. Puis, après que vous ayez validé l’offre automatique ou personnalisée, le négociant procédera à l’inspection de votre véhicule. Ce dernier se déplacera alors pour constater de visu l’état de la voiture et confirmer le prix de rachat auprès de vous. Si vous êtes d’accord avec l’offre ferme de reprise, vous devrez laisser votre voiture auprès d’un centre agréé et recevrez votre paiement par chèque ou par virement bancaire. Notez que le paiement en liquide est impossible.

La reprise cash est avantageuse dans le sens où la vente s’effectue rapidement, sous 24 heures la majeure partie du temps. Une fois l’offre ferme de reprise prononcée, le repreneur ne peut plus revenir sur celle-ci. Notez que vous n’aurez pas à procéder au contrôle technique de votre voiture, vu que l’inspection est réalisée par un professionnel avant la reprise. Il en va de même pour les formalités administratives relatives à la cession du véhicule.

La reprise auto sous condition d’achat

La seconde option consiste à la reprise de votre voiture sous condition d’achat par un concessionnaire ou par une agence automobile. Notez que ces agences automobiles, contrairement aux concessionnaires, peuvent également vous proposer la reprise cash de votre voiture.

Reprise voiture

Dans le cadre de la reprise auto sous condition d’achat, votre voiture vous sera reprise par le professionnel si vous vous engagez à acheter en retour une voiture neuve ou d’occasion auprès de ce dernier. De ce fait, votre ancienne voiture vous sera reprise le jour où vous devrez récupérer la nouvelle.

Tout comme pour la reprise sèche, la reprise avec rachat ne s’aligne pas sur les prix du marché d’occasion. De manière générale, les concessionnaires fixent leur offre de reprise en fonction de la cote Argus Pro. Le but des agences automobiles qui reprennent les voitures est de revendre aux particuliers les véhicules ainsi confiés avec toutes les garanties d’un professionnel. De cette manière, le particulier qui achète un véhicule d’occasion est certain que la voiture a été vérifiée, testée et qu’elle remplit tous les critères du contrôle technique, le non-gage, etc.

C’est une manière plus sécurisée d’acheter en seconde main, sans faire directement affaire avec un particulier. De plus, les formalités de cession de véhicule seront également beaucoup plus simples : le professionnel vous fournira directement le code de cession qui vous permettra de faire la demande de carte grise en ligne.

Par ailleurs, le fait que vous vendiez votre ancienne voiture à un concessionnaire pour en racheter une autre vous permet de profiter d’une prime pour le rachat du nouveau véhicule.

Optimiser la reprise de votre voiture : les astuces

La reprise auto est une option qui présente des avantages tout comme des inconvénients, notamment au niveau des prix fixés par les repreneurs. Sachez tout de même que vous avez la possibilité de procéder à la négociation de ceux-ci. Il existe quelques astuces que vous pouvez mettre en œuvre pour négocier plus facilement et notamment :

Prendre soin de la voiture à céder

Bien que le repreneur ne se contente pas d’inspecter l’extérieur de votre voiture, sachez que pour vendre au meilleur prix, la première impression est toujours la bonne. De ce fait, avant le contrôle, nettoyez soigneusement votre voiture et faites lustrer sa carrosserie. Durant l’inspection, n’hésitez pas à informer le repreneur du bon entretien dont le véhicule a bénéficié, factures à l’appui s’il le faut.

Informez-vous sur la cote Argus de votre voiture

La cote Argus est la valeur de référence de votre voiture d’occasion, déterminée en fonction du modèle, de la motorisation, de la gamme et du nombre de kilomètres au compteur. Celle-ci est publiée à destination des professionnels ainsi que des particuliers. Informez-vous sur le sujet avant de contacter un repreneur. En sachant que ce dernier se base également sur les prix de vente pratiqués actuellement sur le marché, pensez également à vous renseigner. Au moment de discuter du prix, ces informations vous seront très utiles.

Négociez, puis discutez reprise

L’astuce consiste également à repérer d’abord la voiture que vous comptez acheter, et à en négocier le prix sans indiquer que vous désirez faire une reprise avec achat. Patientez quelques jours que le vendeur vous annonce sa meilleure offre avant de l’informer de votre projet de reprise auto. En procédant ainsi, vous aurez déjà obtenu la voiture à un bon prix, et en plus vous pourrez profiter de l’offre de reprise pour compléter votre budget.