Actualités

Les grandes agglomérations prennent des mesures contre la pollution avec les zones à faibles émissions mobilité (ZFE)

La lutte contre la pollution est au cœur des objectifs de préservation de l’environnement à l’échelle mondiale. Selon les experts, les grandes métropoles sont davantage concernées par ce combat étant donné qu’elles contribuent beaucoup plus à la pollution que des villes de taille moyenne ou des banlieues.

Pour apporter une réponse significative à l’effort de lutte contre la pollution, grandes villes ont mis en place le panneau de signalisation à faibles émissions (ZFE). Zoom sur cet outil particulier de lutte contre la pollution dans cet article.

Lire également : BMW 535D : une voiture à fois belle et intelligente

Comprendre la signification et le rôle du panneau ZFE – B56

Le panneau zone à faible émission en abrégé ZFE est un panneau de prescription au numéro B56. L’objectif de la pose de cette plaque est d’indiquer aux véhicules très polluants l’interdiction d’accès à certaines zones de la circulation. En d’autres termes le panneau ZFE – B56 permet d’informer les automobilistes sur le fait qu’une portion de la circulation est réservée uniquement aux véhicules peu polluants.

Il est clair que l’objectif d’ensemble recherché est de réduire le niveau de pollution de l’air et par conséquent d’améliorer la qualité de vie des personnes qui habitent la localité concernée. Dans la pratique, le panneau ZFE est très souvent installé avec un autre plus petit (un panonceau m9z) qui porte les inscriptions suivantes « sauf catégories ».

A lire aussi : À la découverte du nouveau site de Peugeot Nomblot

Découvrir les véhicules concernés par ce panneau

Les grandes agglomérations prennent des mesures contre la pollution avec les zones à faibles émissions mobilité (ZFE)

Les vignettes Crir’Air

Lorsqu’on s’en tient au plan du gouvernement, et ce à compter du 1er Janvier 2023, les voitures qui portent la vignette Crir’Air 5 (qui sont les voitures à motorisation diesel produites avant 2001) seront interdites. Une année plus tard le 1er Janvier 2024, ça va être au tour des voitures avec la vignette Crir’Air 4 (voitures diesel produites avant l’année 2006).

Cette catégorie de voiture sera suivie un an plus tard par les véhicules portant la vignette Crir’Air 3 dès le 1er Janvier 2025, cette dernière concerne les voitures à motorisation diesel produite avant 2011 et les véhicules à essence produits avant 2006.

Le caractère obligatoire de la réglementation ZFE

Mais il faut noter que c’est chaque commune qui fixe en réalité quels véhicules sont interdits de circulation sur la zone ZFE identifiée dans leur circonscription. L’interdiction ne concerne pas seulement l’espace territoriale mais également les périodes pendant lesquelles ces voitures sont interdites de circuler. Il est important de rappeler que le non-respect de la réglementation ZFE expose les contrevenants à des amendes pouvant aller jusqu’à 750 euros.

Notez qu’en général, les vignettes Crir’Air 5, Crir’Air 4, Crir’Air 3, Crir’Air 2 et Crir’Air 1 sont obligatoires dans les ZFE et s’appliquent à toutes les voitures à l’exception des véhicules agricoles ou de chantier. La vignette Crir’Air 5 concernent les voitures les plus anciennes et par conséquent les plus polluantes tandis que celles avec la vignette Crir’Air 1 sont les plus récentes et considérés comme les moins polluantes.

Parcourir quelques villes françaises qui ont adopté les ZFE

À ce jour 11 grandes villes sur le territoire français ont décidé d’implémenter cette réglementation ZFE. Il s’agit de : Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Reims, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne, Grenoble, Toulon et Strasbourg.

Article similaire