Actualités

Comment bénéficier de la prime à la casse ?

L’innovation implique actuellement le respect des normes écologiques. Qu’importe le secteur, les nouvelles démarches s’accompagnent de la question environnementale. De cette manière, le gouvernement propose des primes adéquates pour que les voitures polluantes soient prises en charge. Nous parlons ainsi de la prime à la conversion ou d’une prime à la casse. Néanmoins, ce service inclut des formalités spécifiques.

Qu’est-ce que la prime à la casse ?

Limiter les effets néfastes sur notre environnement découle de décisions pertinentes quotidiennes. Les vieux véhicules sont souvent la source principale de notre impact écologique et pour cela, le gouvernement a pris l’initiative d’inciter les propriétaires de ces véhicules polluants à les abandonner pour choisir des voitures plus conformes et moins polluantes. Pour ce faire, des aides sont proposées pour permettre aux anciens propriétaires de se débarrasser de leur ancien véhicule en ayant recours à des épavistes comme goodbye-car.com et aussi d’acquérir des voitures non polluantes. On parle donc de prime à la casse.

A découvrir également : Voici les 7 finalistes pour la voiture de l'année 2016

Avant toutes décisions sur le sujet, il est essentiel de bien s’informer. Des modalités telles que la typologie de votre vignette Crit’Air ou les conditions de votre ménage peuvent influencer la validité de votre demande. Des simulations sont possibles sur la toile pour anticiper les diverses possibilités qui s’offrent à vous. Avec les réalités actuelles, il est indispensable de suivre les informations, dans le cas où de nouveaux décrets sont imposés sur le sujet.

Une prime à la casse sous conditions

Des exigences sont à remplir pour pouvoir établir une demande de prime à la conversion : il faut être majeur et propriétaire du véhicule. À cela s’ensuit le dépôt à la casse de la voiture polluante dans le but d’acquérir, et seulement dans ce cas-là, une nouvelle voiture conforme et prévenante de la sécurité environnementale.

A voir aussi : Uber : Vous pouvez vous faire bannir pour mauvaise note !

Les conditions de la prime à la casse concernant la voiture vétuste

Le véhicule doit avoir au moins 10 ans pour que le propriétaire puisse prétendre à la prime à la casse, mais il y une légère différence entre les véhicules diesel et les véhicules essence : on prendre en compte les véhicules diesel immatriculés avant 2011 et les véhicules essence immatriculés avant 2006.

L’ancien véhicule doit être en votre possession depuis au moins un avant l’achat du nouveau véhicule et il doit être une voiture particulière (VP) ou une camionnette (CTTE). Il ne doit pas être endommagé et doit aussi être obligatoirement immatriculé en France. Pour plus de détails conquérant les conditions d’une demande de prime à la casse à propos du véhicule ancien, n’hésitez pas à vous rendre sur des sites spécialisés. Il y a régulièrement des modifications.

prime à la casse épaviste

Les conditions de la prime à la casse concernant le nouveau véhicule

Le Ministère de l’économie, des finances et de la relance affirme que la prime à la conversion permet l’achat ou la location des véhicules émettant un maximum de 137 g de Co2 par kilomètre : véhicules neufs ou véhicules d’occasion, les voitures électriques, les hybrides rechargeables et les doubles roues à moteurs. Le bonus écologique peut être garanti, dépendamment du taux de dioxyde de carbone émis par kilomètre. Contrairement à cela, des malus sont à prévoir pour les automobiles qui rejettent au-delà de 110 g de Co2 par kilomètre.

L’éligibilité d’un véhicule à louer, avec une option d’achat ou une location pour une longue durée, permet au locataire comme au propriétaire, de bénéficier de la prime. Ceci, avec une durée de la location d’un minimum de 24 mois. De ce fait, l’utilisateur ne peut avoir l’aide qu’après le règlement de la première échéance.

Pandémie de Covid-19 : vous pouvez peut-être bénéficier de la prime à la casse !

En ce moment où nous sommes tous contraints à un minimum de déplacement, quelques conditions d’obtention de la prime à la conversion s’adaptent pour certains véhicules. À titre temporaire, des aides d’exceptions sont possibles pour les particuliers qui optent pour le dépôt de leurs voitures polluantes à la casse. Cependant, seuls les foyers à revenu fiscal de référence moindre, c’est-à-dire d’un montant au-dessous de 18 000 euros, sont spécifiés pour cette aide à la conversion. Il faut souligner que le cumul reste possible, même avec le bonus écologique. Enfin, il est judicieux de rappeler que des sites experts restent à la disposition des intéressés pour des simulations, des accompagnements, voire une facilitation dans toutes les démarches nécessaires.

Article similaire